12 C
Alger
dimanche 18 avril 2021

Plus de 400 millions de DA de matière première bloquée au port d’Alger: L’Eniem risque un nouvel arrêt

L’entreprise Eniem de Oued Aissi (Tizi Ouzou) risque un nouvel arrêt, a averti, hier, son président-directeur général, Mustapha Chaoui.

Par Hamid Messir

Ce dernier a lancé un appel aux pouvoirs publics afin de permettre à l’Eniem de prendre possession d’une quantité de produits nécessaires à la production (matière première) se trouvant au parc sous douane du port d’Alger, faute d’une dérogation lui permettant de dédouaner cette marchandise. Le P-DG de l’Eniem  s’exprimait devant la presse, en marge de la célébration du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et de la création de l’Ugta. Il a précisé que cette matière première a été importée dans le cadre du CKD avant l’entrée en vigueur de lz nouvelle loi, soit depuis juillet 2020, pour un montant de 400 millions de dinars et elle permettra d’assurer l’approvisionnement de l’outil de production de l’Eniem pour une période de deux mois (mars et avril) en attendant la mise en œuvre d’un plan de redressement de l’entreprise.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img