17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Pétrole: Le Brent en baisse à 67,99 dollars à Londres

Vers 09h55 GMT (11h55 à Alger), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 67,99 dollars à Londres, en baisse de 0,48 % par rapport à la clôture de lundi.

Par Yanis K.

Les cours du brut reculaient hier, la situation tendant à se normaliser aux Etats-Unis après l’annonce par l’opérateur américain d’oléoducs Colonial Pipeline, dont l’activité a été perturbée par une cyberattaque, de la reprise de ses opérations «d’ici la fin de la semaine».
Vers 09h55 GMT (11h55 à Alger), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 67,99 dollars à Londres, en baisse de 0,48 % par rapport à la clôture de lundi.
A New York, le baril américain de WTI pour le mois de juin perdait 0,52 %, à 64,58 dollars.
Le pétrole s’inscrit en baisse «alors que les craintes d’une panne prolongée de Colonial Pipeline se sont atténuées», a commenté Neil Wilson, analyste de Markets.com.
La société américaine, qui transporte 45 % des carburants depuis les raffineries autour du Golfe du Mexique vers la côte Est américaine, a été contrainte de fermer ce week-end son immense réseau d’oléoducs aux Etats-Unis à cause d’une cyberattaque.
Elle a indiqué lundi qu’elle continuait à rouvrir ses lignes de distribution «par étapes» avec pour objectif de rétablir l’essentiel des opérations «d’ici la fin de la semaine», après avoir déjà commencé dimanche à rouvrir une petite partie de ses lignes de distribution entre les terminaux.
«La réaction à cette panne a été étonnamment modeste», a jugé Tamas Varga, de PVM, pour qui le petit mouvement de surchauffe initial lundi était prévisible de même que la baisse observée depuis.
Y. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img