30.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Pétrole: Le bénéfice de Saudi Aramco multiplié par quatre au 2e trimestre

Le groupe pétrolier saoudien Aramco a annoncé hier un bond de 288 % de son bénéfice net au deuxième trimestre 2021, soit près de quatre fois le bénéfice enregistré sur la même période l’année dernière, grâce notamment au rebond des cours du pétrole et de la demande.
L’entreprise publique d’Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, a annoncé dans un communiqué un bénéfice net de 25,5 milliards de dollars (environ 21,7 milliards d’euros), contre 6,6 milliards de dollars (5,6 milliards d’euros) au deuxième trimestre 2020.
Pour le premier semestre 2021, le bénéfice net a quasiment doublé par rapport à 2020, à 47,2 milliards de dollars (environ 40,1 milliards d’euros).
«Nos résultats au deuxième trimestre reflètent un fort rebond de la demande mondiale d’énergie et nous nous dirigeons vers une deuxième moitié de 2021 plus résiliente et plus flexible, la reprise mondiale s’accélérant», a déclaré le P-DG d’Aramco, Amin Nasser, cité dans le communiqué.
Aramco a aussi annoncé avoir versé 18,8 milliards de dollars de dividendes à ses actionnaires au deuxième trimestre, près de deux ans après son introduction en grande pompe sur la Bourse de Ryad en décembre 2019.
Cette introduction en Bourse, qui a rapporté 29,4 milliards de dollars au royaume, s’inscrit dans la stratégie du royaume ultra dépendant des hydrocarbures pour diversifier son économie et financer des grands projets d’infrastructures.
Saudi Aramco avait annoncé à la mi-juin avoir levé 6 milliards de dollars grâce à l’émission d’obligations islamiques libellées en dollars, afin d’assurer le versement d’importants dividendes promis à ses actionnaires lors de l’introduction en Bourse.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img