32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Pétrole: Le baril de Brent à 76,04 dollars

Le cours du baril de Brent était en légère baisse vendredi, subissant des prises de bénéfices après trois séances consécutives de hausse, tandis que le marché du WTI était fermé à la veille de Noël.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février perdait 1,05 % à 76,04 dollars.
Seul le Brent était négocié hier matin et certaines prises de bénéfices sont évidentes, constatent des analystes.
De son plus bas lundi (69,28 dollars) à son plus haut jeudi (77,00 dollars), le Brent s’était apprécié de plus de 10 % à la faveur de nouvelles rassurantes sur la dangerosité du variant Omicron du Covid-19.
De nouvelles études ont notamment montré que le risque d’hospitalisation est moins important qu’avec de précédentes formes du coronavirus, même si sa propagation fulgurante et massive pourrait mettre sous forte tension les systèmes de santé. Les investisseurs commencent par ailleurs à se tourner vers le prochain sommet de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés via l’accord Opep+, qui se tiendra le 4 janvier.
A ce propos, certains analystes s’attendent à ce que le groupe s’en tienne à sa décision d’augmenter la production de pétrole de 400 000 barils par jour.
De son côté, le cours du gaz européen poursuivait sa chute depuis son pic historique touché mardi, à 187,785 euros le mégawattheure (MWh).
Le marché de référence, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, abandonnait de 17,44 % à 109,45 euros.
Yanis H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img