21.9 C
Alger
dimanche 19 mai 2024

Personnes atteintes de grippe saisonnière: Des spécialistes insistent sur le port de la bavette 

 Le port de la bavette par les personnes atteintes de grippe saisonnière est nécessaire pour éviter la contagion. C’est ce qu’affirment des épidémiologistes notamment en saison hivernale qui connaît une large propagation de ce virus.  

Selon le président de la Société algérienne d’immunologie, Pr Kamel Djenouhat, il est important de poursuivre la vaccination contre le virus de la grippe saisonnière, notamment pour les personnes à risque parmi les catégories vulnérables, avec l’obligation du port de la bavette pour les porteurs du virus, en vue d’éviter la contagion. Des études, a-t-il expliqué, ont prouvé que les personnes qui avaient été vaccinées contre la grippe saisonnière puis avaient contracté le coronavirus, « n’avaient pas développé de complications ». Le vaccin acquis cette année par le ministère de la Santé est « efficace » et assure une « plus grande protection » contre la contagion par ce virus. Pour sa part, le chef de service de pneumologie et de phtisiologie au sein de l’Etablissement hospitalier public (EHP) de Blida, Pr. Sofiane Ali Halassa, a indiqué que certains cas de grippe saisonnière examinés dans son service étaient « critiques », notamment les catégories vulnérables souffrant de pathologies chroniques. Il a ainsi mis en garde contre l’usage excessif des antibiotiques qui peuvent être « inefficaces » pour combattre le virus. De son côté, le chef de service d’épidémiologie et de médecine préventive à l’hôpital de Tipasa, Pr Abderrezzak Bouamra, a souligné l’importance de poursuivre les campagnes de sensibilisation et de prévention contre la grippe saisonnière. Ce spécialiste a mis, lui aussi, en avant la nécessité du port de la bavette qui « a prouvé son efficacité dans la prévention contre la contagion lors de la propagation du coronavirus, en sus du lavage des mains plusieurs fois par jour et le respect de la distanciation physique ». Il est à rappeler que l’Institut Pasteur avait importé, cette saison, 2,5 millions de doses de vaccin anti-grippal. La campagne de vaccination organisée à partir d’octobre 2022 jusqu’à mars prochain, cible particulièrement les personnes âgées, les femmes enceintes et les malades chroniques.

Massi S 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img