21.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Permanence de l’Aïd : Les commerçants garderont-ils les rideaux ouverts ?

A la veille de la célébration de l’Aïd El Fitr, les préparatifs vont bon train, autant chez les citoyens que chez les autorités. A chaque fête religieuse, la même question se pose : les citoyens trouveront-ils des magasins pour s’approvisionner en produits de première nécessité, notamment le pain ? Cette crainte de la pénurie a contraint les citoyens à se précipiter vers les marchés pour s’approvisionner en quelques produits alimentaires. En effet, la hantise de la ville fantôme qui caractérise traditionnellement les lendemains de la fête s’empare des esprits des Algériens. Le doute plane d’ores et déjà quant à la disponibilité, en quantités suffisantes, des produits alimentaires durant ces jours fériés. Des efforts ont, certes, été consentis pour changer la donne et faire disparaître cette hantise des commerces fermés et éviter le rush sur les produits de première nécessité. Malheureusement, rares sont les commerces qui respectent les consignes du ministère, au grand dam des consommateurs. Cette année encore, la fête est accompagnée par une batterie de mesures à caractère sanitaire et social, pour assurer l’approvisionnement des citoyens en produits de base sur l’ensemble des wilayas du pays. Il faut toutefois savoir que les pouvoirs publics ont de tout temps annoncé et suivi les commerçants qui n’assument pas leur permanence. Ainsi, le département du Commerce a mobilisé pour cette année 51 282 commerçants activant dans la boulangerie, l’alimentation générale, fruits et légumes et dans des activités diverses et 483 unités de production dont 127 laiteries, 312 minoteries et 44 unités de production d’eaux minérales, a fait savoir Tayeb Zitouni. Le ministre du Commerce a précisé que «2 540 agents de contrôle ont été affectés à travers l’ensemble du territoire national pour le suivi de la mise en œuvre du programme des permanences», avant d’ajouter : «Cette année, la fête de l’Aïd El Fitr durera trois jours, en plus du week-end, donc j’appelle tous les commerçants à prendre leurs précautions. Ils doivent bien alimenter leurs magasins car cela ne sert absolument à rien d’assurer la permanence sans avoir les produits demandés par les clients. Un grand travail au niveau de la distribution doit être fait avant cet événement pour que les détaillants ne soient pas en manque de produits». Profitant de cette occasion, Tayeb Zitouni a appelé tous les opérateurs économiques réquisitionnés à contribuer massivement à la réussite de cette opération, avant de rappeler aux commerçants l’obligation de procéder après l’Aïd El Fitr à la reprise des activités commerciales et à la réouverture de leurs magasins conformément aux dispositions régissant les congés durant les fêtes légales et religieuses. Par ailleurs, au total, 6 189 opérateurs économiques et commerçants ont été mobilisés à travers 7 wilayas de l’Est du pays relevant de la Direction régionale du commerce et de la promotion des exportations-Région de Batna, pour assurer la permanence durant l’Aid El Fitr, a indiqué le directeur régional du secteur, Mohamed Serdoune. Le même responsable a fait état de la «mobilisation à travers les 7 wilayas, à savoir Batna, Oum El Bouaghi, Khenchela, Constantine, Tébessa, Biskra et Ouled Djellal, de 779 boulangeries, 3 265 opérateurs économiques et commerçants dans l’alimentation générale et les fruits et légumes en plus de 2 067 autres opérateurs activant dans divers domaines comme les services et la mécanique». S’agissant des unités de production, le même responsable a fait part de la mobilisation de 21 laiteries sur un total de 51 laiteries opérationnelles dans la région et 45 minoteries sur un total de 92 minoteries en activité, en plus de 12 unités d’embouteillage d’eau minérale sur un total de 85 unités opérationnelles dans la région, selon le responsable. Les services de la Direction régionale du commerce de la région de Batna ont également mobilisé 288 agents de contrôles parmi 1 109 agents activant à travers les sept wilayas, selon la même source qui a précisé qu’ils ont été chargés de suivre et de contrôler l’application et le respect du calendrier de la permanence tracé durant les jours de l’Aïd El Fitr, en vue de garantir la continuité des services pour les citoyens et l’approvisionnement régulier du marché en produits de large consommation.
Meriem B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img