23.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Pénurie de médicaments anti-Covid: Plusieurs millions d’unités mis sur le marché cette semaine

Depuis quelques semaines l’Algérie est entrée de plein fouet dans la 4ème vague du coronavirus. Chaque hausse des contaminations est accompagnée de fortes tensions sur plusieurs médicaments qui rentrent dans le cadre du protocole de traitement du Covid-19, allant jusqu’à la rupture de stocks. Afin d’assurer la disponibilité de ces médicaments, plusieurs millions d’unités, employés dans le protocole de traitement thérapeutique sont prévues à la distribution, cette semaine, sur le marché national, a assuré l’Observatoire de veille sur la disponibilité des produits pharmaceutique. Réuni en session extraordinaire, sur instruction du ministre de l’Industrie pharmaceutique par visioconférence, l’Observatoire a examiné la disponibilité des médicaments entrants dans le cadre du protocole de thérapeutique anti-Covid-19. A cet effet, il a fait état de 22 millions de boîtes de paracétamol livrées aux établissements de distribution du 1er novembre au 27 janvier dernier, en plus des 3 millions de boîtes prévues à la distribution durant la semaine du 28 janvier au 3 février 2022 (500 mg et 1gr). S’agissant des anti-coagulants type enoxaparine, il a été précisé qu’une quantité de plus trois millions d’unités ont été mises en vente durant la période du 1er novembre 2021 au 27 janvier 2022, tandis que près de 500.000 unités sont prévues à la distribution cette semaine à la faveur de la mise sur le marché du traitement théranox produit par les laboratoires Biothéra. La libération prévisionnelle de 500.000 unités pour ce nouveau produit est attendue durant le mois de février en cours. En matière de disponibilité des tests antigéniques, l’Observatoire a assuré qu’une quantité de 2,4 millions de tests ont été autorisés à l’importation, en plus des quantités produites localement. Intervenant lors de cette réunion, le président de l’Observatoire, le Dr Redha Belkacemi, a rappelé l’ensemble des mesures prises par le ministère de l’Industrie pharmaceutique, dans le cadre de la veille sur la disponibilité des médicaments inscrits dans le protocole thérapeutique anti-Covid-19, notamment le renforcement des opérations d’inspections qui ont abouti à la libération d’importantes quantité stockées, ainsi qu’a des sanctions (mise en demeure et notification de fermeture) prononcées à l’encontre des contrevenants. Il a, par ailleurs, salué «l’implication et la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la chaîne du médicament à travers le respect des mesures des réquisitions qui ont contribué à une meilleure disponibilité des produits entrants dans le cadre du protocole thérapeutique anti-Covid-19». La réunion a évoqué, en outre, l’étude de la disponibilité des médicaments dispensés en officines, notamment les insulines, dont tous les programmes d’importation ont été libérés, permettant de prévoir plus de 300.000 unités à la distribution dès le 1er février 2022. A signaler que la réunion de l’Observatoire s’est déroulée avec la participation des membres représentants du ministères de la Défense nationale, de la Santé, du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, ainsi que ceux de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, l’Agence nationale des produits pharmaceutiques, les experts cliniciens, le Groupe Saidal, des associations des producteurs et des distributeurs, et l’Ordre et les syndicats des pharmaciens et des médecins.
Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img