27.9 C
Alger
mardi 28 septembre 2021

Pénurie, crise de distribution, monopole du produit : Vente du lait directement des camions frigorifiques : la solution est-elle durable ?

La crise de la distribution de lait persiste depuis des années, ce qui donne souvent lieu
à des pénuries qui agacent les consommateurs, contraints de passer leurs journées
à pourchasser le sachet de lait. Pour faire face à ce problème, la solution «du moment» consiste à vendre le lait directement du camion frigorifique au consommateur !
Mais est-ce une solution temporaire ?

Par Thinhinene Khouchi

Depuis des mois, des files monstres se forment devant des camions frigorifiques pour acheter le lait. En effet, afin de faire face à la pénurie et à la crise de distribution du lait en sachet, des camions frigorifiques vendent le produit directement aux citoyens. De longues chaînes se dressent donc quotidiennement devant ces camions installés dans plusieurs communes. Selon Mourad, rencontré hier devant le camion Giplait au niveau de la rue Richelieu à Alger-Centre, «j’achète quotidiennement mon lait ici, car l’épicier de mon quartier ne s’en fait pas livrer et je suis obligé de venir ici. C’est la même histoire chaque jour, la file ne rétrécit pas». Même cas à Bab el Oued, au niveau de la rue Allouche Mustapha, face au marché Nelson, où chaque matin deux files (hommes et dames) se forment devant le camion de lait. Mustapha, père de famille, assure que «rien n’a changé. Le problème du lait n’a pas été réglé, car au lieu de faire la chaîne devant l’épicier de mon quartier, je la fait à ciel ouvert devant ce camion ! C’est vraiment fatigant mais surtout dégradant de devoir faire cela pour acheter un sachet de lait». Et d’ajouter : «Si je n’avais pas d’enfants, j’aurais exclu le lait de ma liste des produits nécessaires».  Pour Mahfoud, père de trois enfants, qui notre devançait interlocuteur dans la file d’attente, «le vendeur de mon quartier vend le lait à 30 DA, je préfère donc faire la queue et l’acheter à 25 DA vu que j’en achète pour moi et pour mes parents». Il est à noter que le ministère de l’Agriculture indique, dans un communiqué, qu’il a tenu une réunion au niveau des secrétaires généraux des ministères de l’Agriculture et du Commerce pour discuter de la crise de la distribution de lait. Le ministère de l’Agriculture a déclaré que la réunion était consacrée à l’étude et à la discussion du projet de carte de distribution du lait pasteurisé, soulignant que les mesures prises seraient dans l’intérêt à la fois de la laiterie et des distributeurs. Il a ajouté que l’accent a été mis sur divers aspects liés à l’amélioration de la distribution du lait en sachet subventionné dans différentes régions du pays, en particulier entre les municipalités, tout en assurant le maintien du principe de réduction des distances entre le centre de production, c’est-à-dire la traite, et le chemin ou le périmètre de distribution.
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img