20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Pénétrante autoroutière de Béjaïa: Présentation de l’étude de la section reliant le port à Oued-Ghir

Une réunion de coordination s’est tenue récemment en prévision du lancement de la section de l’autoroute de Béjaïa reliant Oued-Ghir et le port de Béjaïa sur 11 km, soit du point kilométrique 0 jusqu’au point kilométrique 11 à Oued-Ghir.
La rencontre a vu la présence du représentant du ministère des Travaux publics, du directeur de l’Agence nationale des autoroutes (ANA) et les responsables des entreprises réalisatrices (CRCC), Sonatrach, Sonelgaz et des directeurs de l’exécutif de wilaya. «Un exposé détaillé de l’étude choisie pour la réalisation de cette section a été présenté à l’occasion par la société chinoise CRCC qui a énoncé les écueils pouvant retarder les travaux, faisant remarquer la nécessité de les lever», a indiqué la cellule de communication de la wilaya. Et d’ajouter : «Le wali a invité les responsables locaux, dont les directeurs de l’exécutif, à mettre en œuvre leurs plans afin de lever les entraves exposées par CRCC pour poursuivre le projet dans de très bonnes conditions». «Le wali a fait mention également des instructions du président de la République au sujet de ce projet stratégique pour la région dont la poursuite de cette section et sa livraison dans des délais raisonnables afin de décongestionner l’activité économique et sociale dans la région», poursuit la même source. Pour rappel, une réunion de coordination s’était tenue quelques semaines avant afin d’évaluer l’avancement des travaux des ouvrages de ce projet autoroutier reliant Béjaïa à Ahnif sur 100 km. La séance de travail avait été présidée par le wali, Kamel-Eddine Karbouche, en présence du président de l’APW. Elle avait regroupé plusieurs directeurs de l’exécutif de wilaya concernés par l’ouvrage, dont ceux des travaux publics, des transports, de l’hydraulique, le DAL, les domaines, l’énergie, entre autres. Le responsable de l’Agence nationale des autoroutes (ANA) et les responsables des entreprises Sapta et CRCC en charge des travaux de réalisation avaient également assisté à cette rencontre. L’objectif était de coordonner les actions à entreprendre et d’examiner plusieurs points en vue de booster les travaux sur le terrain. La rencontre avait évalué la situation des dédommagements des propriétaires terriens expropriés dans le cadre de cet ouvrage et surtout chercher des solutions communes à quelques situations non encore résolues à ce sujet, dont les oppositions non encore levées. Un exposé détaillé de l’avancement des travaux et du projet de manière générale avait été présenté lors de cette séance de travail par le directeur de l’ANA. Les entreprises ont exprimé leurs besoins en matériaux, notamment en agrégats. La rencontre avait permis aux responsables concernés de connaître avec précision la situation liée à l’avancement du projet et les problèmes rencontrés sur le terrain. Les différentes parties concernées ont, par ailleurs, discuté des mesures à prendre. «Le wali avait ordonné aux responsables concernés de trouver des solutions rapides aux problèmes soulevés et exigé des entreprises l’accélération des travaux de réalisation afin de livrer la section située entre Takarietz et Sidi-Aïch dans les plus brefs délais», indique la cellule de communication de la wilaya. Pour sa part, le président de l’APW de Béjaïa avait plaidé pour «la nécessité de renforcer les chantiers de ce projet, notamment en main-d’œuvre et en matériel nécessaire et adéquat, afin de faire avancer les travaux et rattraper le retard accusé dans l’avancement de ce projet surtout au niveau de la partie située entre Sidi-Aïch et le port de Béjaïa afin de livrer le projet et mettre fin aux souffrances des usagers de la RN 26». Pour rappel, le taux d’avancement des travaux du tronçon reliant Takarietz et Timezrit sur 26 km est de
71 % : ouvrages d’art et aménagement des routes. Concernant le taux d’avancement des travaux de réalisation des tunnels de Sidi-Aïch, il est estimé à 83 %. Aussi, «le premier responsable de wilaya avait ordonné au chef de projet de débuter les travaux d’aménagement de la bretelle de la section reliant la commune d’El-Kseur à la localité de Merdj Ouamen dont les travaux sont terminés (100 %) en double voie afin de permettre l’entrée de deux véhicules à la fois». L’inauguration de ce tronçon sur 6 km avait été effectuée le printemps dernier. Le wali avait également ordonné l’entame de
l’étude des travaux d’aménagement et d’élargissement du CW 21 El-Kseur et Amizour.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img