13.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Pénétrante autoroutière de Béjaïa: La jonction du tube Est du tunnel de Sidi-Aïch est achevée

Les travaux de creusement du tube Est du tunnel de Sidi-Aïch sont achevés à
100 %. Il reste le deuxième tube dont «les travaux pourraient être achevés dans deux mois environ», selon la cellule de communication de la wilaya qui se référait à la déclaration du wali faite lors d’une sortie d’inspection effectuée en fin de semaine dernière. Selon ce dernier, «il reste environ 130 m du deuxième tube». Les équipes de CRCC arrivent à creuser environ 2m par jour par moments, selon la nature géologique du sol qui est parfois très dur en dépit des appareils et engins sophistiqués utilisés dans ce type de travaux. S’agissant du tube déjà fini, «l’entreprise chinoise CRCC va, incessamment, entamer les travaux de bétonnage», a indiqué la cellule de communication de la wilaya. Et d’ajouter : «CRCC a déjà introduit une commande pour l’acquisition des équipements nécessaires dont la majorité est disponible en Algérie». «Certains équipements sont déjà acquis et CRCC a opté pour le made in Algérie en ce qui concerne les équipements disponibles ici», a-t-on appris. Il reste 9 grands ouvrages d’art à ériger sur les 21 déjà construits. L’entreprise chinoise a déjà renforcé ses chantiers en main-d’œuvre et en machines, afin de hâter un tant soit peu les travaux. Notons que la section Amizour-Takarietz, soit entre le PK 22 et le PK 48, est en cours de réalisation et les travaux ont atteint un taux d’avancement de 50 %. Les procédures d’expropriation sont terminées et la section PK 22 à PK 32, située entre El-Kseur et Amizour, va bientôt être lancée. Par ailleurs, une nouvelle variante a été réalisée en ce qui concerne la section située entre le port de Béjaïa et le PK 11 sur 11km, à hauteur d’Oued-Ghir, à cause des tassements, des terres inondables, terres agricoles, etc. C’est une variante optimale et sécuritaire rendue nécessaire à cause des problèmes géotechniques aussi. «Cette variante avait été décidée suite à de nombreuses réunions techniques entre les différents responsables du projet et les autorités de wilaya», a-t-on appris. «Son impact financier est lourd», précise-t-on. Le ministère concerné a déjà été saisi afin de débloquer une enveloppe financière à cet effet. Elle sera réalisée sur 6 km d’ouvrages d’art afin d’éviter les terrains inondables, les crues de l’oued Soummam et les terrains agricoles, a-t-on expliqué. S’agissant de la section d’Oued-Ghir, soit le PK 11 jusqu’au PK 22 sur 11km, 5 km sont achevés. Il reste le PK 11 au PK 16 dont l’étude est finalisée. Avec la fin des travaux de la section située entre Amizour et Takarietz sur 22 km et la section de Oued El-Kseur, on aura gagné plus de 30 km de cette autoroute et les automobilistes auront à contourner les villes de Takarietz et Sidi-Aïch.

Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img