16.9 C
Alger
vendredi 9 décembre 2022

Pêche et productions halieutiques Création de dizaines de coopératives pour garantir une meilleure organisation du secteur

Des dizaines de coopératives ont été créées dans diverses branches et domaines du secteur de la Pêche et de l’aquaculture, et seront opérationnelles une fois leurs actes notariés prêts, dès la promulgation de leur décret exécutif, pour un meilleur encadrement du secteur et, partant, l’amélioration de la situation socio-économique des professionnels. A ce propos, des responsables au ministère de la Pêche et des Productions halieutiques ont déclaré à l’APS que suite à l’annonce de la campagne nationale de sensibilisation au profit des professionnels du secteur et des opérateurs économiques visant la création de coopératives, sur instruction du président de la République, une grande affluence des acteurs du secteur a été enregistrée. Les directions et les Chambres de la pêche et l’aquaculture ont inscrit, au niveau du territoire national, «la création de dizaines de coopératives, dès l’annonce de la campagne nationale et en un temps record, et ce, dans différentes branches du secteur, lesquelles seront opérationnelles une fois leurs actes notariés prêts dès la promulgation de leur décret exécutif», a indiqué le chargé d’études et de synthèse au ministère de la Pêche et des Productions halieutiques, Mejdoub Benali.
A travers la création de ces coopératives, devant comprendre au minimum 5 individus pratiquant l’activité de la pêche ou de l’aquaculture avec un capital variable, le ministère œuvre à «améliorer la situation socio-économique de ses partenaires et accompagner les ambitions des professionnels et des opérateurs économiques».
Ces coopératives visent l’amélioration de la situation des professionnels et leurs partenaires, l’accompagnement de leurs ambitions à travers la promotion de l’esprit de coopération et la baisse des coûts des produits et des services relatifs aux activités du secteur.
Elles contribueront, par ailleurs, à l’amélioration du niveau de la formation et de la qualité de commercialisation de toutes les productions de la pêche et de l’aquaculture, à même d’augmenter la production à travers l’usage commun et rationnel des ressources, des équipements, des moyens et des dispositifs, avec l’optimisation des réseaux d’approvisionnement et de distribution, mais aussi la promotion des ressources humaines et la création d’emplois.
G. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img