4.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Patrimoine: Fatima-Zohra Hadj Ahmed expose ses photographies de La Casbah d’Alger

Une exposition de photographies, dédiée au patrimoine architectural et à la vie quotidienne de La Casbah d’Alger, site historique classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, a été inaugurée, samedi à Alger, par la photographe d’art Fatima-Zohra Hadj Ahmed. Intitulée «Fatima-Zohra dévoile et zoom – Banou Mezghenna», cette exposition, organisée par la Fondation Asselah-Ahmed et Rabah dans les locaux de sa galerie à Alger, propose des clichés récents de vues panoramiques, de plans intérieurs et de tranches de vie de cette cité séculaire.
La photographe propose de nombreuses œuvres prises dans des rues et venelles de la vieilles cité, dont certaines ont été témoins de tragiques événements de la Bataille d’Alger pendant la guerre de Libération nationale, comme la fameuse rue des Abderames, et où la vie quotidienne a largement repris le dessus.
L’artiste est également revenue sur certaines ruelles célèbres chacune pour un métier ou pour ses nombreuses échoppes comme la mosquée Sidi-Abdellah et les nombreuses minuscules boucheries mitoyennes, aujourd’hui fermées ou transformées. D’autres lieux symboliques de la pêche et du rapport de La Casbah à la mer sont également mis en avant comme la mosquée Djamaâ Jdid, le port de pêche, le club de sports nautiques ou encore le quartier des pêcheurs du Palais des Raïs, Bastion-23.
A partir des terrasses des maisons de la Haute Casbah, connues pour offrir des vues imprenables sur la cité et la baie d’Alger, Fatima-Zohra Hadj Ahmed propose également des grands formats mettant en avant des quartiers entiers de la Basse Casbah et son prolongement maritime.
L’objectif de la photographe a également immortalisé des scènes de vie et des mises en scène à l’intérieur de palais de la période ottomane, en plus de restituer dans des ambiances différentes chacune des parties d’une maison à patio typique de La Casbah.
Dans ses œuvres, la photographe a choisi la hauteur des escaliers pour exprimer la perspective et un jeu d’ombres et lumières très sombres, pour dénoncer, dans certains clichés, le délabrement des bâtisses. Les enfants, éternellement présents dans toutes les œuvres artistiques sur La Casbah, tous supports confondus, sont également présents chez la photographe comme une habituelle touche d’espoir, alors que les femmes en haïk ont été mises en scène pour assurer une touche d’authenticité. Photographe autodidacte, Fatima-Zohra Hadj Ahmed a débuté sa carrière en 2012, elle expose ses premières œuvres après une formation en photographie. En 2022 elle expose «Sqifa», sa première exposition sur La Casbah d’Alger qui sera suivie d’une deuxième dans le même univers, la même année.
L’exposition «Fatima-Zohra dévoile et zoom – Banou Mezghenna» est ouverte au public jusqu’au 25 février prochain.
Racim C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img