25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Paralympiques-2020 – 3e journée: L’Algérie avec 3 médailles, dont une or, intègre le classement provisoire

L’Algérie a lancé son compteur de médailles aux Jeux paralympiques de Tokyo, en remportant vendredi trois breloques dont l’une en or, par la judokate, Abdelaoui Cherine (-52kg), qui lui ont permis d’intégrer le classement provisoire. L’Algérie partage provisoirement la 22e place avec la Belgique, alors que la Chine est largement en tête avec 43 médailles, dont 19 en or, devant l’Angleterre (28 médailles dont 9 or) et la RPC (Russie) avec 26 médailles dont 9 or. Abdelaoui Cherine a brillé de mille feux dans la catégorie (-52 kg), décrochant le titre olympique haut à la main. Exemptée des 8es de finale, l’Algérienne a réussi à dominer ses adversaires, bouclant à chaque fois ses combats par ippon. Face à l’Ukrainienne Nikolaychyk Nataliya, une athlète solide, Abdelaoui a attendu les ultimes secondes pour arracher une qualification difficile aux demi-finales. Ce succès a galvanisé la médaillée de bronze des Paralympiques 2016 pour continuer sur sa lancée jusqu’au sacre final. En demi-finale, face à la Japonaise Fujiwara Yui (Top 10 du classement mondial), elle a attendu la dernière minute du combat pour passer en finale, sur un contre (10-0). En finale, c’était du 50/50 entre l’Algérienne et la Canadienne Gagne Priscilla (2e au classement mondial-2021) et qui n’avait laissé aucune chance à ses adversaires aux tours précédents, gagnant à chaque fois par Ippon. L’Algérienne s’est imposée par Ippon. Abdelaoui réalise ainsi son objectif de remporter le titre paralympique, une juste récompense des efforts d’une saison difficile. Son compatriote Ishak Ouldkouider a terminé 9e chez les -60kg, après deux défaites, en 8es de finale face à Blanco Maruos Dennis (Venezuela) et aux repêchages pour la médaille de bronze devant Namozov Sherzod (Ouzbékistan). Cette journée a été prolifique pour l’Algérie qui obtenu deux autres médailles de bronze. L’une par le para-powerlifteur Hocine Bettir, avec une charge à 192 kg réussie dans la catégorie des -65kg, et l’autre grâce à la lanceuse de Club (Massue/F32), Mounia Gasmi, avec un jet à 23.29m à son 5e essai. Ces performances vont encourager un peu plus les autres athlètes algériens de sports individuels en lice. En revanche, les équipes nationales de sports collectifs ont raté leurs sorties, à commencer par le handi-basket dames, sévèrement battu, pour leur second match du groupe B, par les Pays-Bas 109-18 (mi-temps 57-12). Les messieurs n’ont pas fait mieux, avec une seconde défaite dans le groupe B, face à l’Australie 37-83, (mi-temps 17-42). C’est la seconde défaite de rang des deux sélections algériennes après la première face respectivement à la Chine 25-74 et l’Angleterre (43-70). De son côté, l’équipe de goal-ball (messieurs) a laissé filer la victoire (synonyme de qualification aux quarts) face au Brésil. Les coéquipiers d’Abdelhalim Larbi ont concédé une défaite qui sera difficile à digérer. Terminant la 1re période à leur faveur (3-1), les représentants algériens n’ont pu continuer sur la même cadence, commettant des erreurs de débutant contre à un adversaire, loin d’être un foudre de guerre.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img