20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

«Paon Galerie» concept: Des plasticiens à découvrir en plein confinement

La dégradation de la situation sanitaire en Algérie depuis quelques semaines a conduit à l’annulation de plusieurs activités culturelles et la fermeture des galeries d’art, afin de réduire le risque de contamination par le Covid-19. Cependant, la galerie d’art Paon, sise à Riad El Feth, a décidé de ne pas arrêter ses activités artistiques et propose au public des œuvres à découvrir.

Par Abla Selles

Pour assurer la continuité des activités culturelles en pleine période de confinement, l’établissement s’est relancé dans un programme virtuel sur sa plateforme numérique. Ce programme, destiné à toutes les tranches d’âge, est très riche en matière d’informations artistiques. «Reconfinement : Galerie Le Paon revient avec les postes artistiques pour vous proposer des œuvres d’artistes et vous accompagner en ces temps difficiles de confinement, chaque jour un artiste pour émerveiller vos yeux». C’est avec cette phrase que l’établissement a justifié sa démarche en matière d’activité virtuelle. Fondé par Amal Mihoub, l’établissement propose depuis sa création des formations artistiques ainsi que des expositions de haut niveau. Durant cette période de confinement, l’établissement continue dans cette perspective et propose la présentation d’un artiste peintre chaque jour. La première présentation proposée concerne l’artiste peintre Abdel Halim Selami, diplômé de l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Alger.
A l’instar de sa qualité de maître-assistant, l’enseignement des arts plastiques à l’Institut de formation supérieure des cadres de la jeunesse à Ouargla, «l’artiste se distingue par des compositions riches en reliefs avec des détails et fragments dans un style semi-figuratif qui est authentique et original à la fois et qui représente le patrimoine saharien algérien avec un mariage de couleurs hors norme», peut-on lire sur la page Facebook de la galerie.
Le deuxième artiste présenté jusqu’à hier est le défunt Abdelouahab Mokrani, l’un des grands noms et pionnier de la peinture contemporaine algérienne et «élève» de M’hamed Issiakhem.
Auparavant, la galerie avait partagé la présentation d’autres artistes, à savoir l’aquarelliste Safia Zoulid, le plasticien Maamar Guerziz et l’artiste Reski Zérarti. Il est à noter que ces présentations permettent aux passionnés d’art d’avoir des informations sur des plasticiens qui ont marqué l’histoire de l’art en Algérie.
A. S.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img