14.9 C
Alger
jeudi 8 décembre 2022

Palais des Rais – Bastion 23: Des manuscrits d’Adrar exposés au public

Les activités culturelles s’inscrivant dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine (du 18 avril-18 mai de chaque année) reviennent en force après deux ans de fermeture des espaces qui leur sont dédiés à cause de la pandémie de Covid-19.

Par Par Abla Selles

Très nombreuses sont les expositions inaugurées dans le cadre de cette célébration à Alger comme dans toutes les villes du pays. A Alger, une exposition de photographies de manuscrits anciens de la région d’Adrar, où se trouve un des plus riches fonds documentaires séculaires, a été inaugurée à cette occasion. Intitulée «Le verbe et le qalam», cette exposition, organisée au Centre des arts du Palais des Rais-Bastion 23, réunit une collection d’une trentaine de photographies de Said Bouterfa, photographe et chercheur en restauration et conservation de manuscrits, mettant en lumière les lieux de conservation et l’état actuel de ces manuscrits datant des 18e et 19e siècle.
La région du Touat qui compte les khizanates (bibliothèques traditionnelles) les plus importantes de manuscrits, notamment celles de Tamentit, Lemtarfa et du Gourara, est «dépositaire d’une mémoire collective nationale d’importance capitale», note l’auteur dans sa présentation de l’exposition.
Le visiteur peut découvrir une collection de manuscrits à travers des clichés montrant notamment une copie du Coran enluminé, un atelier de restauration, des feuilles de manuscrits, une khizana de la région de Lemterfa, où se trouve une khizana importante, ou encore un scribe qui transcrit à l’encre et au roseau le texte coranique sur papier. A travers ces photographies, l’auteur pointe du doigt les mauvaises conditions de conservation et d’entreposage des manuscrits dans les khizanates de la région d’Adrar, qui recèle un fonds documentaire important. Organisée par le Centre des arts et Culture – Palais des Rais Bastion 23, l’exposition «Le verbe et le qalam» est visible jusqu’au 18 mai dans le cadre du Mois du patrimoine. Un hommage à Mohamed Salah Aït Sedik, poète et écrivain, a été rendu à cette occasion. L’universitaire Bachir Sahraoui a présenté une communication dans laquelle il a évoqué le parcours de cet «érudit», auteur de plusieurs ouvrages et articles, qui a participé activement au combat libérateur du peuple algérien pour l’indépendance.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img