20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Ouverture de la saison littéraire à Chlef: Un espace ouvert aux jeunes auteurs

Depuis quelques années, l’activité littéraire connaît une certaine dynamique à Chlef. Cette ville, réputée par un grand nombre d’écrivains, œuvre à ouvrir les portes à une importante jeune génération d’auteurs.

Par Abla Selles

En effet, plusieurs espaces culturels sont ouverts aux passionnés de lettres, mais c’est à la bibliothèque principale de lecture publique de la ville que la majorité des rencontres littéraires, lecture poétique et présentation des nouvelles œuvres, sont organisées. Les écrivains en herbe et les passionnés de lettres sont devenus des habitués du Club littéraire qui les invite à des rencontres riches en informations, en présence d’écrivains, chercheurs universitaires et hommes de lettres.
Pour cette année, la saison littéraire 2022/2023 a été inaugurée mardi, à la bibliothèque principale de lecture publique de Chlef, par la présentation de trois publications littéraires de jeunes auteurs de la wilaya.
La rentrée littéraire, ouverte sur une «Séance d’un écrivain et d’un livre», ayant permis à trois jeunes auteurs de présenter leurs nouvelles publications, a constitué une opportunité pour la reprise de l’activité du Club littéraire de la bibliothèque publique, après un arrêt dû aux vacances d’été. De nombreux hommes de lettres et figures culturelles de la wilaya ont pris part à l’événement.
Cette manifestation culturelle, organisée annuellement à la bibliothèque principale de lecture publique, vise «l’encouragement de l’activité littéraire locale et l’émergence de jeunes talents en herbe, parallèlement à la promotion de la lecture au sein des différentes catégories de la société», a précisé le directeur de la bibliothèque, Mohamed Guemoumia.
Le programme de cette rentrée a notamment englobé la présentation des romans «Al Balaâ» (L’épreuve), «Nihaya moura li kitaâ soukar» (Fin amère pour un morceau de sucre) et «Laânate el Madina el Madfouna» (La malédiction de la ville ensevelie), écrits respectivement par Reda Guitane Mezdek, Nour El Houda Laoubi et Fatima-Zahra Lamari.
Ces jeunes auteurs se sont dits «heureux» d’avoir eu la chance de présenter, pour la première fois, leurs romans au public de la bibliothèque principale de lecture publique, qui a réuni des hommes de lettres, des critiques et des enseignants de langue.
A noter que le Club littéraire de la bibliothèque principale de lecture publique de Chlef organise tous les mardis une séance de présentation de jeunes auteurs locaux et de wilayas voisines, pour faire la promotion de leurs écrits littéraires.
Une initiative qui a été d’une grande contribution dans l’émergence de nombreux jeunes écrivains, primés au double plan national et régional.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img