25.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Ouargla/Lutte contre le Covid-19: Le mouvement associatif local intensément engagé

Le mouvement associatif de la wilaya de Ouargla, à l’instar des autres acteurs de la société, s’est engagé dans une campagne de grande envergure de sensibilisation et de lutte contre la pandémie de coronavirus durant toute la conjoncture exceptionnelle de propagation du Covid-19 que connaît le pays.
Pour parer à cette situation, une cellule de crise, composée d’associations bénévoles de divers horizons, de praticiens et de gens des affaires religieuses, a été ainsi mise en place sous le signe «Ouargla combat» pour lutter contre la pandémie mais aussi pour sensibiliser les citoyens quant aux mesures préventives à adopter, indique Taha Boukhris (médecin), membre de la cellule.
Les associations ont ainsi mené, en coordination avec les instances officielles, des campagnes de sensibilisation focalisant sur le respect des mesures préventives prônées par les pouvoirs publics pour la lutte contre le Covid-19, dont le strict respect du confinement et du dispositif sanitaire.Les réseaux sociaux ont servi de tribune à ces associations pour prodiguer des conseils médicaux et psychologiques et œuvrer à la dissipation de la panique et de la pression psychologique chez les citoyens, notamment les personnes âgées et les malades chroniques.
De telles actions, auxquelles se sont associés des cadres issus d’autres organismes et établissements, ont touché les grandes agglomérations urbaines de la wilaya, dont Ouargla, Hassi-Messaoud et Touggourt, pour éveiller la conscience du citoyen des dangers encourus de la contamination par ce virus, et donner des consignes préventives à appliquer, notamment le confinement.
L’Association caritative «Ahbab El-Marid» (Amis du malade) s’est employée à la collecte de dons des opérateurs économiques pour l’acquisition d’équipements médicaux et prêter main-forte au service «Covid-19» au niveau de l’Etablissement public hospitalier «EPH-Mohamed-Boudiaf» de Ouargla.
L’Association «Afak Taleb-Larbi» a, pour sa part, fait don d’équipements médicaux et d’accessoires, dont des appareils de respiration pour les patients atteints du coronavirus, au profit de l’«EPH-Slimane-Amirat» de Touggourt, en plus d’une dotation de fauteuils roulants, ainsi que de deux ambulances pour la région, indique le président de l’Association, Said Boulifa.
A ces efforts de solidarité en cette conjoncture exceptionnelle, vient s’ajouter la contribution de l’Association des Oulémas algériens (bureau de Ouargla) avec un don de 300 boites médicales, dont des appareils d’oxygène, ainsi que l’installation, à
l’initiative de l’Association «Ifâalou El-Kheir», d’un appareil de stérilisation au niveau du service de confinement de l’hôpital Mohamed-Boudiaf.
Le président de l’Association, Mourad Benhadjira, a indiqué que les structures sanitaires de la wilaya de Ouargla se sont attelées à faire face à cette situation épidémiologique, appuyées de dons et aides parvenus de la wilaya et hors wilayas, à l’instar de la campagne de don du sang menée en coordination avec les associations et l’élite paramédicale des différentes structures de santé de proximité.
Manifestées depuis l’apparition de la pandémie, ces aides multiformes se sont étendues pour toucher différentes catégories sociales affectées, notamment celles vulnérables et aux faibles revenus, les artisans et les petits commerçants dont les activités ont été affectées suite à l’application du confinement partiel.
Il a été procédé, à ce titre, à la remise de plus de 2 000 colis de denrées alimentaires, d’effets vestimentaires, à l’occasion notamment de l’Aïd El-Fitr, de plus de 2 200 bêtes de sacrifice pour l’Aïd El-Adha et près de 1 500 trousseaux scolaires.

Confection de bavettes et campagne de désinfection
En signe de solidarité pour la lutte contre la propagation du coronavirus, plusieurs structures de la formation professionnelle à travers la wilaya de Ouargla ont ouvert des ateliers de confection de bavettes, conformes aux normes internationales, après leur dotation en tissu approprié.
Des facilités ont ainsi été accordées par les autorités locales pour l’ouverture d’ateliers au niveau de Hassi-Messaoud, Ouargla et Touggourt, afin de permettre aux artisanes et aux femmes au foyer de produire des équipements et tenues médicaux à remettre gratuitement au personnel médical et paramédical, en première ligne de la lutte contre le Covid-19, mais également aux citoyens.
Les efforts de lutte contre la propagation de la pandémie ont été consolidés par l’organisation, en coordination avec des organismes publics, de campagnes d’envergure de désinfection des édifices mais aussi des places publiques, des grands espaces commerciaux et des lieux de rencontre de citoyens.
Au titre du protocole sanitaire adopté au niveau des lieux de culte pour leur réouverture aux fidèles, l’association pour la protection de l’environnement «Saâfa El-Khadra» a lancé une large opération de nettoiement et de désinfection des mosquées et la mise en place de moyens préventifs, en plus du placardage d’affiches de sensibilisation aux entrées des mosquées.
Aussi, pour impliquer le citoyen dans la protection de son environnement, ont été organisées moult actions de nettoiement et d’hygiène, dont des concours, à l’instar du «meilleur quartier» de la ville.
Kamel L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img