23.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Ouargla: Lancement officiel du projet Digitaq à l’université Kasdi-Merbah

Le projet Digitaq (création de capacités digitales pour le pilotage de l’assurance qualité) a été lancé officiellement à l’université Kasdi-Merbah (UKMO) de Ouargla, a-t-on appris des responsables de cette structure de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Par Hocine A.

Ce projet, fruit d’une coopération algéro-européenne dans le cadre du programme «Erasmus», financé à hauteur de 905 000 euros, vise le développement des capacités digitales pour le pilotage de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur algérien et concerne plusieurs domaines, dont, entre autres, la recherche, la gestion, la formation, la gouvernance et les relations avec les secteurs socio-économiques, a expliqué le vice-recteur chargé des relations extérieures, de la coopération, de l’animation, de la communication et des manifestations scientifiques à l’UKMO, Mourad Korichi. Le lancement de ce projet, qui a eu lieu la fin de la semaine dernière à l’université Kasdi-Merbah de Ouargla, a été marqué par la présentation, à travers la visioconférence, d’une série de communications par des universitaires algériens et européens concernés par ce projet, axées notamment sur les grandes lignes du projet et sa gestion, selon la même source.
Ce projet prévoit un partenariat entre les universités algériennes de l’USTO (Oran), Oum El Bouaghi, Ouargla, Biskra, Sétif 2, Béjaia, Mascara, Guelma et d’Alger 1, en plus du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESR), d’une part, et cinq établissements européens, d’autre part, en l’occurrence les universités de Lyon 2 (France), Liège (Belgique), Lisbonne (Portugal) et de l’Union des universités de la Méditerranée «Unimed» (Italie), ainsi que le mouvement français pour la qualité Rhône-Alpes (France), a-t-il rappelé.

Session de formation sur la plateforme numérique de la Protection civile
Près de 20 cadres chargés de l’information et la communication au corps de la Protection civile (PC) au niveau de plusieurs wilayas du pays prennent part à une session de formation en gestion opérationnelle de la plateforme numérique de la Protection civile ouverte à Ouargla. Le programme de cette formation de deux jours prévoit, à la lumière du programme national de la Protection civile, des cours théoriques et des ateliers pratiques sur la gestion de la nouvelle plateforme numérique, l’exploitation des informations opérationnelles d’une manière précise, l’utilisation rapide de l’information géographique, l’exploitation et l’analyse des données opérationnelles et l’unification de la méthode de travail inter-directions de ce corps, a expliqué le sous-directeur de la planification opérationnelle à la Direction générale de la Protection civile (DGPC), le commandant Merizeg Keffous.
L’adoption d’une terminologie informative commune, la coordination entre différentes unités d’intervention de la wilaya et le centre de coordination nationale et de wilaya, l’amélioration des services et des appels de secours, l’intervention rapide lors des accidents, font partie de ce programme de formation établi par la DGPC, a-t-il expliqué. Le même responsable a indiqué que cette rencontre régionale de formation des cadres chargés de la gestion de la plateforme numérique fait partie de neuf autres similaires prévues à
l’échelle nationale pour être suivies d’autres sessions locales au niveau des unités de la protection civile. Cette plateforme numérique, dont la conception a été confiée à une entreprises spécialisée, sera mise en œuvre une fois la formation des cadres achevée, a-t-il fait savoir.
La rencontre de formation qui a pour cadre la bibliothèque principale «Tidjani-Mohamed» de Ouargla, se déroule avec la participation des cadres de la Protection civile des wilayas de Tamanrasset, Illizi, El-Oued, Biskra, Tébessa et Ouargla.
H. A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img