21.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Oran: Plus de 9 000 cas de morsures d’animaux

Plus de 9 000 cas de morsures d’animaux ont été enregistrés à Oran depuis le début de l’année en cours jusqu’au mois de septembre, dont plus de
1 300 de chiens errants, a-t-on appris, hier, auprès des services de la Direction de la santé et de la population (DSP).
La prolifération de chiens errants est enregistrée notamment dans les zones où sont lancés des chantiers de construction. Les chiens utilisés pour le gardiennage sont laissés à
l’abandon après l’achèvement des travaux, a-t-on souligné.
En août dernier, les services de la DSP ont déploré le décès d’une personne par la rage. Une autre se trouve au service de réanimation au CHU d’Oran pour cause de morsure de chiens errants, a-t-on appris du chargé de la communication et chef de service prévention à la DSP, Youcef Boukhari. La personne se trouvant en réanimation a été mordue le 9 septembre dans la localité de Ararba, dans la daïra de Béthioua. Selon M. Boukhari, il a été également enregistré 19 cas de morsure les 9 et 10 septembre dernier dans cette même localité, «nous craignons que ces personnes soient mordues par le même ou les mêmes chiens enragés», a-t-il souligné.
Pour Youcef Boukhari, «la prévention dans ce sens revient aux collectivités locales et l’inspection vétérinaire de la Direction des services agricoles (DSA), et ce, soit en vaccinant tout les chiens errants ou en procédant à leur abattage», déplorant de ce fait «l’absence d’une brigade canine à Oran qui pourrait éventuellement contribuer à lutter contre la rage».
Samah N.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img