26.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Oran : Décès de l’enseignant universitaire et chercheur Hadj Meliani

L’enseignant universitaire et chercheur en patrimoine algérien, Hadj Meliani, est décédé vendredi, à l’âge de 70 ans, des suites d’une maladie, a-t-on appris de sources universitaires.

Par Fatah Y.

Hadj Meliani, né à Oran en 1951, était un penseur très actif dans le domaine de la culture locale, enseignant à la Faculté des langues étrangères (Département de français) de l’Université Abdelhamid-Ibn- Badis de Mostaganem et chercheur associé au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc). Le défunt a obtenu sa licence en Langue et littérature françaises de l’Université d’Oran en 1978, puis un diplôme d’études approfondies en 1982, un magistère en 1989 de la même université, et un doctorat en 1997 de l’Université de Paris 13 (France). Le défunt a, à son compte, plusieurs ouvrages sur la littérature algérienne et sur le patrimoine algérien, dont «L’aventure du
raï : musique et société», qu’il a écrit en collaboration avec Bouziane Daoudi, entre autres. Le défunt a été inhumé hier au cimetière de Ain El Beida, à Oran.

Médias : le journaliste Slimane Bakhlili n’est plus
Le journaliste et directeur général de la chaîne de télévision El-Badil, Slimane Bekhlili, est décédé, vendredi, à l’âge de 58 ans, suite à des complications liées au Covid-19, a indiqué sa famille sur sa page officielle Facebook. Slimane Bakhlili, natif de Biskra, a débuté sa carrière de journaliste à la Télévision nationale en 1985 en tant que journaliste, avant d’occuper des postes de responsabilité dont rédacteur en chef et directeur de la production. Le défunt s’est fait connaître au grand public particulièrement à travers son émission (Khatem Souleymane). En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a présenté ses sincères condoléances à la famille du regretté et à toute la famille de la presse. Dans son message de condoléances, le ministre a rappelé les qualités du défunt, son dévouement au travail ainsi que son parcours riche et diversifié dans le secteur de la presse, implorant Allah Tout- Puissant d’accorder au défunt Sa sainte miséricorde, de l’accueillir en Son vaste paradis et de prêter patience et réconfort à sa famille. De son côté, le directeur général de l’APS, Fakhreddine Beldi, a présenté en son nom personnel et au nom de tous les travailleurs et les cadres de l’agence, les condoléances les plus sincères à la famille du défunt, priant Dieu Tout-Puissant d’accorder au défunt Sa sainte miséricorde. Après avoir été journaliste à la Télévision nationale et avoir occupé plusieurs de responsabilité dont rédacteur en chef et directeur de production, le propriétaire de la chaîne Al-Badil, dédiée à la culture, s’est tourné vers la production télévisuelle où il avait produit plusieurs programmes dont «Khatem Souleymane», «Saa min dhahab», «Zidni Ilman». Slimane Bakhlili a été inhumé au cimetière de Garidi à Alger.
F. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img