20.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Opéra d’Alger : Soirée de chant religieux à l’occasion du Mawlid ennabaoui

L’Opéra d’Alger Boualem- Bessaih a abrité mardi une soirée de chant religieux à l’occasion du Mawlid ennabaoui, animée par des troupes d’Inchad et de Madih vêtues de tenues traditionnelles, dans une ambiance empreinte de spiritualité.
Organisée par l’Opéra et l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), avec le concours de l’Office national de la culture et de l’information (Onci), cette soirée a été marquée par la participation des troupes «la Chorale d’Alger» et «Générations montantes» de Ghardaïa sous la houlette du maestro Mohamed Nedjar, outre des mounchidine de Constantine, Mostaganem et Tizi Ouzou.
A cette soirée mystique, le public s’est laissé entraîner par la portée spirituelle du Madih (chant religieux) interprété en arabe et en tamazight par les membres de la Chorale d’Alger, portant des habits traditionnels reflétant toutes la richesse et la diversité du patrimoine algérien. Sous la houlette du maestro Zouheir Mazari, la troupe a également interprété le célèbre madih «Zad al-Nabi wa frahna bih». La chanteuse andalouse Hasna Hani a interprété ensuite des classiques du patrimoine musical algérien et des chants de louange au Prophète Mohamed (QSSSL).
Au tour des chanteurs Adel Haned de Constantine, Ossama Bounar de Tizi Ouzou, Benaâlia Bendhahabia de Mostaganem et Najib Ayach de M’sila de monter sur scène pour interpréter des chants de louange du patrimoine évoquant la biographie du Prophète et le Mawlid ennabaoui.
La soirée a été rehaussée par la présence de la ministre de la Culture et des Arts, Wafa Chaâlal ainsi que du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi et du ministre de la Formation et l’enseignement professionnels, Yacine Merabi, ainsi que du wali d’Alger, Youcef Chorfa.
Racim C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img