16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Office national des terres agricoles: 96 % des agriculteurs concernés ont reçu leurs contrats de concession

96 % des agriculteurs concernés par la l’échelle nationale, ont reçu leur contrat de concession après régularisation de leur situation, a affirmé à Boumerdès, le directeur général de l’Office national des terres agricoles (ONTA), Mohamed Ameziane Lanasri. «Les dossiers des 4 % restants se trouvent toujours au niveau des tribunaux qui statueront sur leurs cas», a ajouté le responsable de l’ONTA dans une déclaration à la presse en marge d’un colloque national sur «Les Nouveautés de l’investissement agricole : nouvelle orientation pour la diversification économique». «A terme, les opérations d’assainissement du foncier agricole vont cibler une superficie globale de 2,8 millions d’hectares, à l’échelle nationale», a-t-il précisé. M. Lanasri a souligné l’inscription des efforts de régularisation de la situation du foncier agricole dans le cadre d’une «nouvelle vision» ayant permis la réalisation, dernièrement, de 39 nouveaux périmètres agricoles à travers les wilayas d’El Bayadh, Djelfa, Naâma, Laghouat et Ghardaïa.
«Ces périmètres agricoles seront généralisés ultérieurement à travers le pays, aux fins de permettre la production de cultures dites stratégiques, dont le blé, la betterave sucrière et le maïs, outre l’élevage de vaches laitières et autres», a-t-il ajouté. Selon le même responsable, cette orientation s’inscrit au titre d’une nouvelle approche du secteur visant à encourager l’investissement dans les productions agricoles dites stratégiques dans les wilayas du Sud, pour en faire «une locomotive» de développement du secteur, au vu de la disponibilité d’eaux souterraines de nature à faciliter l’exercice de ce type de cultures.
Il a relevé, par ailleurs, que l’organisation de cette rencontre destinée aux investisseurs, aux operateurs du secteur agricole et aux agriculteurs, vise à «confirmer que tout investissement agricole sérieux peut réussir, aujourd’hui, notamment suite à la mise en place d’une plateforme numérique destinée aux investisseurs, à travers l’ensemble des wilayas».
Le lancement, dernièrement, de cette plateforme numérique «permettra aux concernés d’introduire leurs demandes pour bénéficier d’un foncier agricole pour l’investissement, en toute transparence et avec un gain de temps considérable, parallèlement à la sélection des investisseurs sérieux garants d’un investissement qualitatif, par l’intégration des technologies modernes», a-t-il estimé. La manifestation a été marquée par l’animation d’une série de conférences axées, notamment sur la législation en matière d’investissement agricole, les nouveaux moyens de gestion de l’activité agricole et les moyens d’extension de l’exploitation rationnelle de l’activité agricole pour faire face aux risques agricoles.
A noter la signature de deux conventions de partenariat à l’issue de cette rencontre. La première entre l’ONTA et la Faculté de Droit et des sciences politiques de l’université de Boumerdès, et la deuxième entre l’ONTA et les secteurs locaux de l’agriculture et de la formation et de l’enseignement professionnels.
Salima K.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img