12.9 C
Alger
jeudi 23 mai 2024

Objet d’un atelier à El Kala: Les procédures d’exploitation du corail rouge sous diagnostic

Les travaux d’un atelier relatif aux procédures de gestion et d’exploitation du corail rouge se poursuivent pour la deuxième journée consécutive au niveau de l’Ecole de formation technique de pêche et d’aquaculture (Eftpa) d’El Kala (wilaya d’El Tarf), a indiqué le directeur de l’Agence nationale de développement durable de la pêche et de l’aquaculture (Andpa).

Par Samia Y.

Organisée à l’initiative de ce même organisme, cet atelier pratique auquel participent trois directeurs centraux, des responsables locaux de l’Andpa et des Ecoles de pêche de Collo (Skikda), Annaba et Jijel, vise à «uniformiser les procédures de gestion d’exploitation du corail depuis l’adjudication jusqu’à la commercialisation, en prévision de la prochaine réouverture de l’exploitation de ce produit de la mer», a affirmé Naim Belakri.
Un exercice de simulation consacré à l’explication des différentes étapes suivies dans ce domaine et à la standardisation des documents concernés (déclaration sommaire, documents de traçabilité du produit, registres de plongée, ouverture des plis, autorisations de pêche) a été suivi par les participants en vue de les former aux procédures et assurer une même compréhension des tâches assignées, a précisé le même responsable. Cet atelier qui a vu la participation d’une trentaine de responsables de Chambres de pêche et d’aquaculture et de Directions de ressources halieutiques relevant des wilayas de Skikda, Annaba, Jijel et El Tarf, a été mis à profit également pour expliquer les «méthodes d’élaboration des PV de la Commission générale de la pêche, en sus de déterminer la mission assignée à chaque intervenant lors de la période de concession, et la préparation des moyens humains et logistiques au niveau des wilayas concernées», a-t-on précisé. D’autres ateliers, encadrés par les cadres formés durant ces deux jours, seront prochainement organisés au profit de futurs exploitants et professionnels désirant participer à l’adjudication, a indiqué M. Belakri.
La pêche du corail rouge sera rouverte «durant l’année en cours», a indiqué le même responsable, rappelant que toutes les conditions seront réunies, conformément à l’annonce faite par le ministre de tutelle lors de sa dernière visite de travail dans la wilaya d’El Tarf.
Une fois relancée, cette activité qui a été suspendue deux décennies durant, sera pratiquée au niveau des zones Est et Ouest du pays, englobant 10 périmètres dont trois à El Tarf.
Chaque périmètre sera attribué à 30 concessionnaires avec un délai d’exploitation de cinq ans et une «quantité de pêche autorisée minimale de 100 kg/an», a rappelé le directeur de l’Andpa.

S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img