17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Numérisation du secteur de l’Enseignement supérieur: Fertile coopération pour une université de 4ème génération

 

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de l’Economie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises, MM. Kamel Baddari et Yacine El-Mahdi Oualid, ont souligné hier après-midi à Batna « la grande coopération en cours entre les deux ministères pour une université algérienne numérique de 4ème génération ».

Intervenant au cours de leur rencontre avec la communauté universitaire à l’amphithéâtre de l’université Batna-1, les deux ministres ont indiqué que « de grands efforts sont faits pour une université numérique au sein de laquelle se trouve une complémentarité entre le savoir, la recherche scientifique, l’innovation et l’entrepreneuriat ». Ils ont ajouté que « la coopération entre les deux ministères vise à ouvrir des perspectives aux étudiants pour concrétiser leurs projets et idées innovants par la création de startups génératrices de richesse, d’emplois et de valeur ajoutée pour l’économie locale et nationale ». Le ministre de l’Enseignement Supérieur a ainsi affirmé qu »‘il est attendu de l’université algérienne de constituer la locomotive de la société algérienne en focalisant sur l’entrepreneuriat, l’encouragement et l’accompagnement des porteurs de projets et propriétaires de startups ». Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Startups et des Micro-entreprises a considéré que « les structures mises en place à l’université dont les centres d’appui à l’entrepreneuriat et les laboratoires de l’intelligence artificielle ont pour finalité d’accompagner les porteurs de projets dans leurs activités de startups ou de micro-entreprises du fait de la grande importance de l’accompagnement pour la réussite de ces projets ». Elle vise également, a-t-il ajouté, à « assurer soutien et financement aux porteurs de projets à travers des dispositifs existant dont l’Agence national d’appui et de développement de l’entrepreneuriat, le Fonds national de financement des startups et autres moyens et facilités leur permettant de concrétiser leurs projets ». Accompagnés du wali de Batna, Mohamed Benmalek, les deux ministres ont inauguré plusieurs structures de développement de l’entrepreneuriat, laboratoires de l’intelligence artificielle, un centre de numérisation et un incubateur à l’université Batna-1 au chef-lieu de wilaya, à l’université Batna-2 et à l’école nationale supérieure des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable de Fesdis. Ils ont assisté à la signature d’une convention de coopération entre l’école nationale supérieure des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable de Fesdis et un groupe algérien de production de panneaux solaires dans le cadre du développement des projets innovants des étudiants et enseignants-chercheurs et de l’encouragement de la création de startups. La signature a été suivie d’une conférence sur l’utilisation des nouvelles technologies pour le développement de l’entrepreneuriat. Au cours de leur visite aux deux universités, les deux ministres ont écouté les préoccupations des étudiants et des explications sur les projets innovants et startups créées dont un grand nombre ont obtenu de label de startups, chose qui a été salué par MM. Kamel Baddari et Yacine El-Mahdi Oualid. Meriem B.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img