3.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Noyades: Les premières victimes de la mer

La saison estivale n’est pas encore ouverte officiellement que de nombreuses victimes en mer ou autres étendues d’eau sont à déplorer. La saison estivale commence à peine et déjà le nombre de noyades inquiète à mesure que les baigneurs sont de plus en plus nombreux. Avec la chaleur caniculaire, la fréquentation élevée des plages continue un peu partout, particulièrement durant les week-ends. Les plages sont prises d’assaut par des baigneurs, dont les plus imprudents n’hésitent pas à braver les interdits, se baignant dans des endroits dangereux. Aussi, les noyades dans les retenues d’eau et les plages refont surface. Ce phénomène a engendré déjà plusieurs victimes, notamment des enfants. Les statistiques de la Protection civile sont là pour confirmer ce constat de plus en plus alarmant. Rien que pour le début du mois de juin, cinq décès par noyade ont été enregistrés par les services de la Protection civile. En effet, les plongeurs de la Protection civile sont intervenus pour le repêchage de 5 personnes décédées par noyade en mer, dans des réserves d’eau et dans un puits, à travers les wilayas de Tipaza, Médéa et Oran. Il s’agit d’une personne âgée de 26 ans repêchée au lieudit plage Gharbouz Seghir, à Cherchell, Tipaza, d’un adolescent âgé de 14 ans repêché dans une retenue collinaire au lieudit Douar El Haouadkia, à El Omairia, Médéa, et une femme âgée de 80 ans repêchée dans une mare d’eau sise à la commune de Ain El Karma, à Oran. En outre, les secours de la Protection civile de la wilaya de Médéa sont intervenus pour le repêchage de 2 personnes âgées de 31 ans, décédées dans un puits situé au lieudit Mantiket Lahreche, à El Omairia. Dans les plages ou dans les réserves d’eau, la situation devient très critique. Le manque de moyens et la distance lointaine avec le littoral poussent les gens à s’aventurer dans des endroits plus dangereux. Ce qui relance la question de la sécurité sur ces sites, pourtant non autorisés à la baignade, mais qui connaissent, en dépit de cette interdiction, une forte fréquentation durant la saison estivale. Seule échappatoire pour nombre de jeunes fuyant la canicule qui sévit pendant l’été, la surveillance de ces plans d’eau est devenue plus qu’indispensable, eu égard au nombre de morts qui sont recensés d’année en année. Les services de la Protection civile ne cessent d’appeler les parents à faire preuve de vigilance et de prudence et à surveiller de près les enfants qui se trouvent sur les plages, pour éviter tout accident tel que la noyade ou la disparition, notamment au niveau des plages à forte affluence d’estivants. Ils sont appelés à redoubler de prudence surtout aux abords des retenues d’eau naturelles, qui enregistrent chaque année un grand nombre de noyades. Il est question également, pendant toute la saison estivale, d’intensifier les campagnes de prévention et de sensibilisation aux dangers de la mer.
Louiza A. R.

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img