26.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Nouvelle rentrée universitaire à Ghardaïa: 2 000 places pédagogiques et une résidence réceptionnées

Un nouvel apport infrastructurel de 2 000 places pédagogiques, d’une résidence universitaire de 1 000 lits et d’un restaurant central de 800 couverts, sera réceptionné avant la prochaine rentrée universitaire 2020/2021 à Ghardaïa, a assuré, hier, le directeur des équipements publics (DEP) de la wilaya. Ce nouvel apport infrastructurel permettra, tout en renforçant les structures du secteur de l’Enseignement supérieur à Ghardaïa, d’améliorer sensiblement les conditions pédagogiques des étudiants et d’alléger la pression sur l’occupation des classes et autres amphis pour les futurs universitaires, a indiqué le DEP, Mustapha Banouh. Edifiées sur le site de la zone des «Sciences», mitoyenne à l’actuelle université, à la sortie sud de Ghardaïa, ces nouvelles structures de l’enseignement supérieur sont dotées de toutes les commodités nécessaires à
l’épanouissement des étudiants et des enseignants, notamment des amphis, des salles de cours, des espaces Wifi, des stades pour différentes disciplines sportives, des bibliothèques et autres salles de lecture ainsi que des foyers, a précisé M. Banouh. Les travaux de réalisation d’un nouveau pôle universitaire d’une capacité d’accueil de 2 000 places pédagogique, doté également d’une résidence universitaire de 1 000 lits, d’une bibliothèque centrale et d’un rectorat, seront lancés prochainement pour renforcer les structures du secteur de l’Enseignement supérieur à Ghardaïa, afin d’améliorer les conditions pédagogiques, a souligné le DEP. Inaugurée durant l’année universitaire 2004/2005, l’Université de Ghardaïa accuse actuellement un déficit en structures ne permettant pas de répondre aux besoins pédagogiques et d’hébergement croissants des étudiants dont le nombre est passé de près 200 étudiants en 2004 à près de 15 000 actuellement, a-t-il ajouté. Pour répondre aux besoins pressants en matière de places pédagogiques, les pouvoirs publics ont lancé en 2011 un projet de réalisation d’un pôle universitaire de 6 000 places pédagogiques et d’une résidence de 2 000 lits, ainsi qu’un restaurant central universitaire de 800 couverts. Ce projet a pris du retard en raison notamment de problèmes de manque d’entreprises de réalisation et de main- d’œuvre spécialisée, poussant les services de la direction des équipements publics à répartir ce projet entre plusieurs petites entreprises locales privées. Quatre mille places pédagogiques sur les 6 000 places programmées, une cité universitaire de 1 000 lits ont été déjà réceptionnés, alors que 2 000 places pédagogiques et une autre cité universitaire ainsi que des logements pour les professeurs seront lancés prochainement, a assuré Banouh. L’université de Ghardaïa a accueilli, en tant qu’annexe de
l’université d’Alger en 2004/2005, ses premiers étudiants, avant de devenir un centre universitaire en 2005/2006. Son ouverture a permis l’allégement de la pression sur les différentes universités du pays et aux nombreux étudiants de la région de Ghardaïa, en particulier les filles, de poursuivre leur cursus universitaire. Elevé au rang d’université en 2012, cet établissement de l’enseignement supérieur a donné lieu, depuis sa création, à la promotion de plus de 10 000 diplômés.

Sabrina R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img