24.9 C
Alger
mercredi 17 août 2022

Nouveaux bacheliers: Les résultats des choix affichés le 3 août

Les services du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’attellent au traitement des demandes et à l’orientation des étudiants. Quelque 340 000 demandes ont été déjà traitées, selon le directeur des enseignements des premier et second cycles, Seifeddine Amara.

Par Meriem Benchaouia

Dans une déclaration faite hier à la Radio nationale, le responsable au MESRS a fait savoir que le traitement se fait grâce à un logiciel. «C’est un logiciel qui fait le traitement de l’ensemble des fiches de vœux en fonction des places pédagogiques disponibles, tout en respectant toutes les conditions, à savoir les notes requises pour postuler aux différents cursus, les séries du baccalauréat et la circonscription géographique des candidats», a-t-il expliqué. Cette opération de traitement des fiches de vœux durera une semaine et les futurs étudiants connaîtront les résultats qui seront affichés sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur le 3 août. Les entretiens des candidats orientés vers les écoles supérieures des enseignants se tiendront du 4 au 8 août 2022. Les candidats qui ne sont pas satisfaits des résultats obtenus peuvent faire un recours du 4 au 6 août. De son côté, le ministre de l’Enseignement et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, dans une déclaration à la presse en marge de l’organisation d’une cérémonie de distinction des étudiants lauréats du Championnat mondial de «Huawei ICT Compétition», a affirmé que «tous les moyens humains et matériels ont été assurés, en vue de mener à bien les inscriptions universitaires des nouveaux bacheliers de la session juin 2022». Relevant que l’actuelle étape concernait la préinscription qui permet aux étudiants de classer leurs six vœux et une fois la préinscription confirmée, l’examen des vœux interviendra selon les critères de l’orientation, le ministre a affirmé que le ministère est «disposé à recevoir les étudiants et à assurer les prestations universitaires adéquates, dont l’hébergement».
Dans le but de les informer sur le système d’inscription au niveau des différents établissements du secteur, le département de l’Enseignement supérieur avait, pour rappel, organisé récemment des portes ouvertes au profit des nouveaux bacheliers, session de juin 2022. Une fois informé de son orientation, le nouvel étudiant doit confirmer son inscription définitive en ligne à l’adresse https:// progres. mesrs.dz/webetu, du 5 au 8 septembre 2022. L’original du relevé de notes du baccalauréat doit être déposé par la suite au niveau de l’établissement d’orientation.
Concernant les cas particuliers, une plateforme sera ouverte à cet effet pour procéder à leur examen par les établissements d’enseignement supérieur d’accueil, du 9 au 15 septembre 2022, conformément à une circulaire complémentaire fixant les modalités, le calendrier ainsi que les cas où le directeur de l’établissement universitaire est autorisé à proposer une redistribution interne et externe des étudiants, en concertation avec les Conférences régionales des universités, notamment pour les filières qui enregistrent une baisse sensible du nombre d’étudiants.

94,51 % des nouveaux bacheliers inscrits
Un total de 326 406 étudiants, soit 94,51 % nouveaux bacheliers (session juin 2022), ont effectué leurs préinscriptions via le portail électronique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dédié à cet effet, selon le ministère.
«Sur un total de 345 382 nouveaux bacheliers, 326 406 ont effectué leurs préinscriptions en ligne, soit 94,51 %, un taux appelé à augmenter après expiration du délai de confirmation des préinscriptions».
Le nouveau bachelier peut effectuer sa préinscription, en remplissant sa fiche de vœux en ligne à l’adresse https://www.orientation-esi.dz, avait indiqué le ministère. Le bachelier doit remplir sa fiche de vœux par ordre décroissant (entre 6 et 10 choix au maximum) et imprimer la liste des filières auxquelles il ouvre droit, a souligné le ministère.
Au moins deux parcours de formation de licence à inscription locale ou régionale assurés par un établissement universitaire doivent y figurer, selon le ministère.
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img