23.9 C
Alger
vendredi 17 septembre 2021

Non-respect des mesures anti-Covid: Les sanctions tombent contre les réfractaires

La fermeté dans l’application des mesures anti coronavirus est désormais le maître mot pour faire face à la pandémie. Après un laisser-aller n’ayant que trop duré, les autorités publiques ont commencé à sévir contre les réfractaires. A Tlemcen, les services de la police ont interpellé, au premier jour de l’application du confinement partiel, 112 personnes pour infraction aux mesures prises dans le cadre du protocole sanitaire de prévention contre le Covid-19.
Parmi les personnes arrêtées durant le confinement entre 20 h et 6 heures du matin, trois ont été placées en garde à vue, a indiqué un communiqué, soulignant que 32 véhicules ont été mis en fourrière et une procédure judiciaire a été engagée contre les personnes en infraction, en avisant le procureur de la République. L’on apprend aussi que la police a eu recours à la fermeture d’une salle de fêtes dont le propriétaire a enfreint les mesures réglementaires. Il est à signaler que les policiers ont été également déployés au niveau de divers espaces, plages et places publiques, grands axes routiers et rues du territoire de la wilaya de Tlemcen, avec une intensification du contrôle des véhicules et des personnes présentes après l’entrée en vigueur du confinement sanitaire. De leur côté, les services de la police d’Oran ont procédé à la saisie de 11 véhicules et 10 motocycles lundi dernier, pour infraction au protocole sanitaire de prévention contre le Covid. Les véhicules et les motocycles ont été mis en fourrière, précise un communiqué de la sûreté de wilaya. Leurs propriétaires et les accompagnateurs ont été verbalisés et sont passibles d’amendes, selon la même source qui a souligné que l’action des policiers sur le terrain se poursuit dans le cadre de l’intervention préventive et répressive pour veiller au respect des horaires du confinement sanitaire. A Souk Ahras, le wali, Lounès Bouzegza, a exhorté, hier, à la mobilisation et à l’application stricte des mesures décidées, à l’intensification des actions répressives contre les contrevenants, à la désinfection des espaces publics et des artères de la ville, ainsi qu’au port obligatoire du masque de protection dans les administrations, entreprises, mosquées et tous les lieux qui accueillent du public. Des mesures qui concernent de nombreuses wilayas où la situation épidémiologique s’est considérablement dégradée. Dans un communiqué des services du Premier ministre, les services de sécurité ont été instruits à l’effet de veiller scrupuleusement à l’application des mesures édictées pour préserver la santé des citoyens et éviter la propagation de la contamination. «Les dispositifs de contrôle et de sanctions que commande l’évolution de la situation épidémiologique et la tendance au relâchement constatée chez beaucoup de citoyens seront appliqués, de manière rigoureuse, pour tout non-respect des gestes barrières et des différents protocoles sanitaires adoptés par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus (Covid-19) et dédiés aux différentes activités économiques, commerciales et sociales», est-il indiqué. Faut-il préciser qu’un bon nombre de citoyens commence à adopter les bons réflexes pour éviter la contamination, une prise de conscience qui donne l’espoir de voir la propagation du virus reculer.
Aomar Fekrache

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img