3.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Non-respect de la durée de la prière des Tarawih: Le ministre des Affaires religieuses exclut la traduction des imams devant la justice

Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Youssef Belmahdi, a insisté,  hier, sur la nécessité pour les imams de veiller au respect des instructions relatives à l’accomplissement de la prière des Tarawih durant le mois de ramadhan, dont la durée ne doit pas dépasser les 30 mn et ce, dans le cadre du protocole sanitaire contre la propagation du coronavirus.    Le ministre, qui s’exprimait lors de sa visite dans la wilaya de Tizi Ouzou à l’occasion d’une rencontre avec les imams, a exclu la traduction des imams devant la justice pour non-respect de la durée de la prière de Tarawih. Youssef Belmahdi a souligné, à l’occasion, l’attachement de la Kabylie à l’islam, contrairement à ceux qui tentent de porter atteinte la réputation de la région relative à cette même religion. Pour le ministre, la région n’a rien à prouver quant à son attachement aux pratiques musulmanes. Il a également saisi l’occasion pour rendre hommage aux imams pour leur rôle dans le prêche du discours religieux préventif contre la propagation du coronavirus, sans manquer de rappeler que certains se sont attaqués à l’Algérie qui a décidé de fermer ses frontières, ses aéroports et les mosquées comme mesure préventive sanitaire qui s’est avérée finalement payante. «Certains ont même critiqué la mesure de fermeture des mosquées, croyant pouvoir vainement susciter l’adhésion, afin de casser le protocole sanitaire», a-t-il ajouté.
A noter que le ministre a visité des mosquées dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou.

Hamid M.

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img