21.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Natation Entrée en lice ratée des Algériens

Les nageurs de l’équipe nationale algérienne ont fait, vendredi, une entrée en lice ratée lors de la première journée de cette discipline comptant pour la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) qui se poursuit à Oran. Cela s’est du reste traduit par les dernières places de Jaouad Syoud et Abdellah Ardjoun au 50 mètres papillon et 100 mètres dos respectivement, au Centre nautique du complexe olympique Miloud-Hadefi. Syoud a pris la dernière place de la finale du 50 mètres papillon avec un temps de 24.27, une épreuve à laquelle il a pris part avec l’ambition de préparer ses prochaines courses dans la même manifestation et se mettre ainsi au rythme des JM. Cette course a été dominée par le Portugais Diogo Dematos Ribeiro (23.38), battant le record de cette discipline dans les JM qui était (23.50). Son compatriote Abdellah Ardjoun n’a pas fait mieux, en occupant à son tour la dernière place en finale du 100 mètres (55.82), une course remportée par le Grec Evangelos Makrigiannis (54. 35). Pour sa part, la sélection nationale messieurs, composée du quatuor Anis Djaballah-Sofiane Achour-Lounis Khendriche-Fares Benzidoune, s’est classée quatrième (7:40.10) dans la course de relais (4×200 mètres libre) à laquelle ont pris part quatre équipes seulement et qui a vu la consécration des Grecs (7:17.91). Le directeur des équipes nationales au sein de la Fédération algérienne de natation, Lamine Benabderrahmane, a déclaré à l’APS, à l’issue des compétitions de la première journée, que le fait de voir trois Algériens atteindre les finales « est très encourageant en vue de la suite du parcours, malgré le fait qu’on soit sortis bredouilles ». Il a, en outre, regretté que le nageur Ardjoun ne soit pas parvenu à s’illustrer lors des éliminatoires, enregistrant un chrono en deçà de son temps personnel, saluant en revanche sa résurrection lors de la finale, même s’il a terminé bon dernier. Evoquant le niveau général de cette journée inaugurale du tournoi de natation, le même technicien l’a jugé «élevé», estimant au passage qu’aucune sélection n’a réussi à prendre le dessus, «comme l’atteste les médailles partagées par plusieurs pays». Les épreuves de la natation se sont poursuivies hier, avec au programme les éliminatoires dans la matinée et les finales en fin d’après-midi. L’Algérie sera représentée pour l’occasion par 12 nageurs, en tête Jaouad Syoud dans la spécialité de 400 mètres et vers lequel tous les regards seront braqués dans l’espoir de le voir terminer sur le podium.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img