16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Namibie: Le changement climatique menace la production alimentaire

La sécheresse qui sévit en Namibie à cause du changement climatique pèse lourdement sur le secteur agricole, menaçant la production alimentaire dans le pays, a indiqué, vendredi, le ministère de l’Agriculture, de l’Eau et de la Réforme Foncière. «La Namibie a enregistré des conditions météorologiques inhabituelles durant les dix dernières années, allant des faibles précipitations à des journées ensoleillées extrêmement rigoureuses ou à des pluies prolongées», a déclaré le directeur adjoint des relations publiques au sein du département, Chrispin Matongela. Il a précisé que ce changement dans les conditions météorologiques a vu de nombreux agriculteurs perdre leurs récoltes à un stade très précoce ou à l’approche de la saison des moissons, notant que la sécurité alimentaire est menacée par les dérèglements climatiques. «Alors que la sécheresse continue de faire des ravages, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures pour renforcer la résilience du secteur agricole et assurer la durabilité de la production alimentaire», a-t-il poursuivi. Le responsable a expliqué que ces initiatives visent à promouvoir les techniques agricoles intelligentes face au climat telles que l’agriculture de conservation, l’utilisation de semences améliorées résistantes à la sécheresse, les techniques d’économie d’eau, la collecte de l’eau, ainsi que l’utilisation des connaissances autochtones combinées aux technologies modernes en matière d’alerte précoce. Selon la Fédération agricole de la Namibie (NAU), le secteur agricole continue de pâtir des incertitudes liées au climat et à l’évolution de la dynamique du marché. Elle a ajouté que la sécheresse actuelle exerce une pression financière considérable sur les agriculteurs en raison de son impact sur les pâturages, les contraignant à réduire le nombre de leurs troupeaux en les exportant vers les pays voisins. Plusieurs pays d’Afrique australe sont confrontés depuis plusieurs mois à une sécheresse sévère causée par le phénomène météorologique El Niño, mettant en péril les récoltes céréalières de la saison agricole en cours. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les effets d’El Niño devraient se poursuivre jusqu’en avril prochain, influençant les conditions météorologiques avec un temps plus chaud et des précipitations inférieures à la moyenne.

Yanis H.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img