14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Nadir Larbaoui, à la présidence de la 31e session du Sommet arabe: «L’Algérie aspire à un sommet consensuel»

L’ambassadeur Nadir Larbaoui, représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies, a pris la présidence de la 31e session du Sommet arabe. L’Algérie, qui abritera la réunion, aspire à un sommet consensuel, traduisant les attentes des peuples arabes à davantage de solidarité, de cohésion et d’intégration.

Par Louisa A. R.

En prévision de la 31e session du Sommet arabe, prévu à Alger les 1er et 2 novembre, les travaux du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des délégués permanents et des hauts responsables préparatoires à la réunion des ministres des Affaires étrangères ont débuté, hier, au Centre international des conférences, Abdelatif-Rahal. L’Algérie a pris la présidence tournante du Sommet arabe lors de cette réunion. L’ambassadeur Nadir Larbaoui, représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies, a pris la présidence de la 31e session du Sommet arabe, succédant ainsi à l’ambassadeur Mohamed Ben Youcef, délégué permanent de la Tunisie auprès de la Ligue des Etats arabes, dont le pays a assuré la 30e session du Sommet arabe. Ainsi, Larbaoui a formulé le souhait qu’il soit «un sommet consensuel reposant sur les constantes communes et traduisant les aspirations de nos peuples à davantage de solidarité, de cohésion et d’intégration». Un Sommet qui puisse tirer les enseignements du passé, relever collectivement les défis du présent et envisager l’avenir avec une vision stratégique globale afin de renforcer la sécurité et la stabilité, à travers l’établissement de ponts de la coopération constructive et positive avec notre monde islamique et africain, a-t-il poursuivi.
Larbaoui a insisté, par ailleurs, sur l’impérative adoption d’une approche renouvelée en vue d’examiner l’ordre du jour, riche en questions politiques, une approche efficace et positive qui permette, collectivement et de manière consensuelle, de traiter ces questions et soumettre des projets de décisions et des recommandations pertinentes, pratiques et constructives aux ministres des Affaires étrangères lors de leur réunion préparatoire au Sommet arabe.
La réunion est le prélude d’«une série de réunions préparatoires au 31e Sommet arabe, qui se tiendra en Algérie après trois ans d’empêchement», s’est t-il félicité. «Nous sommes appelés, devant l’ampleur des défis, la sensibilité de la conjoncture et les aspirations grandissantes des peuples arabes du fait de la poursuite et de l’escalade des crises, des événements et des développements régionaux et internationaux, à coordonner urgemment les efforts politiques et diplomatiques collectifs, à unifier les positions et à élaborer une vision commune», a souligné Larbaoui. Il a également mis l’accent sur l’importance d’activer, de renouveler et de développer nos mécanismes d’action communs pour pouvoir défendre nos intérêts, nos causes justes et nos droits légitimes, avec à leur tête la question palestinienne.
Les travaux du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des délégués permanents et des hauts responsables se sont poursuivis hier, en séances à huis clos. La première séance de travail a été consacrée à l’adoption du projet d’ordre du jour du Conseil de la Ligue arabe au niveau du Sommet et à l’examen des projets de décisions relatifs aux points inscrits au projet d’ordre du jour du Sommet. Cette séance a été suivie d’une autre l’après-midi. Aujourd’hui, les hauts responsables du Conseil économique et social tiendront une réunion préparatoire au Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau du Sommet. La journée de demain sera consacrée à la réunion du Conseil économique et social au niveau ministériel, suivie les 29 et 30 du même mois de la réunion des ministres des Affaires étrangères.

L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img