21.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Naâma: Un plan de relance du barrage vert à travers six communes

Un plan de réhabilitation et de relance du barrage vert sera entamé prochainement avec la participation de nombreux secteurs, ciblant une superficie de plus de 173 000 hectares répartis sur six communes de la wilaya de Naâma, a-t-on appris du wali, Derradji Bouziane.

Par Samy Y.

Derradji Bouziane a indiqué, en marge d’une opération de plantation de 500 arbustes au niveau de la forêt de loisirs située dans la zone de Koudiet Touadjer (20 km au nord de Naâma), à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des forêts, que ce plan vise la concrétisation d’un programme portant sur des opérations diverses, dans le cadre de la relance du barrage vert sur une superficie globale de 173 522 ha, soit un taux de 6 % de la superficie totale de la wilaya.
Il a précisé que le plan de relance concerne les communes de Asla, Sfissifa, Tiout, Aïn Sefra, Moghrar et Djenine Bourzeg, pour régénérer le patrimoine forestier qui est exposé de plus en plus à la désertification suite à la surexploitation des parcours steppiques de la wilaya, en plus de développer l’écotourisme et contribuer à la création d’entreprises au profit des jeunes, dans le cadre de la gestion durable des ressources naturelles et l’utilisation des énergies renouvelables.
Le chef de l’exécutif de wilaya a appelé à l’adhésion et l’implication de la société civile pour la réussite de ce plan, à travers la sensibilisation sur le développement durable ainsi que sur la préservation et la protection continue de ces ressources pastorales et forestières.
A ce propos, il a exhorté l’ensemble des services et instances à assurer le suivi des projets visant le repeuplement du patrimoine forestier, des zones alfatières et autres espaces naturels, et à améliorer les conditions de vie des populations et la préservation des revenus des habitants de ces zones steppiques.
Les festivités de la Journée mondiale des forêts ont été marquées dans la wilaya de Naâma par le lancement d’une campagne de reboisement avec la participation d’agents forestiers et d’éléments de la police, de la Protection civile, des Douanes et d’associations, pour la plantation de plus de 2 000 arbustes.
Il s’agit de variétés qui résistent aux rudes conditions climatiques de la région, dont la sécheresse en été et le verglas en hiver, à travers de nombreux espaces steppiques qui ont été détériorés par l’érosion du sol, l’avancée du sable et le fait de l’homme dans plusieurs régions de la wilaya, a-t-on souligné à la Conservation des forêts.
S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img