15.9 C
Alger
dimanche 21 avril 2024

Naâma: Mise en service du projet d’extension du gazoduc Kasdir-Beni-Saf

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a affirmé, jeudi, que le projet d’extension du gazoduc, mis en service ce jeudi, est de nature à renforcer la place de l’Algérie dans le domaine de la commercialisation et augmenter les exportations du gaz naturel vers l’Europe.
M. Arkab a indiqué à l’occasion du lancement de la mise en service du projet d’extension du gazoduc, dans le cadre de sa visite à Naâma, que l’exploitation de ce gazoduc qui représente la deuxième phase du gazoduc Medgaz vers l’Espagne, couvrira la demande accrue sur le gaz algérien et assurera l’approvisionnement du marché local.
«Nous œuvrons actuellement à appuyer les capacités et les compétences algériennes spécialisées dans le domaine énergétique dans la réalisation des projets nécessitant l’utilisation des technologies de pointe», a précisé le ministre.
Le ministre a mis en avant les réalisations accomplies à travers ce gazoduc qui permettra de renforcer les capacités de Sonatrach en matière de transfert et d’exportation du gaz.
Ce projet, dont les travaux ont été confiés à l’entreprise Cosider et l’Entreprise nationale de canalisations (Enac), et qui consiste en la réalisation d’une nouvelle canalisation d’un diamètre de 48 pouces sur un linéaire de 197 kilomètres entre le terminal de départ de Kasdir et le terminal arrivée de Beni-Saf, a été réceptionné en 24 mois avec des moyens de réalisation et un savoir-faire purement algériens, selon les explications présentées au ministre. Lors de sa visite dans la wilaya de Naâma, le ministre a également inspecté la centrale électrique qui est une installation énergétique stratégique mise partiellement en service récemment pour approvisionner le réseau national à partir de turbines de production d’électricité par le gaz et la vapeur d’eau.
Cette station sera intégralement opérationnelle fin juillet prochain.
S’étalant sur une superficie de 40 hectares, cette station est la première du genre qui entrera en service au sein d’un programme national en cours de réalisation visant la production de 8 000 mégawatts en énergie électrique à travers plusieurs régions du pays.
Dotée d’une enveloppe financière de 95 milliards de DA, cette station dispose d’équipements technologiques aux caractéristiques techniques de haute qualité, permettant d’économiser 35 % des coûts du gaz utilisé dans la production de l’énergie électrique.
Lors de l’inspection de cette station, le ministre a appelé à rattraper dans les plus brefs délais le retard accusé dans la réalisation des structures restantes du projet, telles que les structures administratives et de services (hébergement et restauration), relevant que cette station drainera les expertises des ingénieurs algériens et créera dès sa mise en service près de 317 postes d’emploi permanents.
Rappelant les efforts consentis pour atteindre un taux d’intégration considérable du produit national en matière de production et de montage des pièces de rechange et de maintenance pour l’exploitation des ouvrages électriques, M. Arkab a évoqué les pas franchis par le groupe Sonelgaz pour aboutir à une autonomie dans ce domaine dans le cadre du partenariat avec la société «General Electric» et réduire les coûts élevés induits par la maintenance des structures énergétiques.
Le ministre de l’Energie a inspecté durant cette visite le poste de transformation électrique dans la région de Touifza, d’une capacité de 200/400 kilovolts et qui couvrira l’approvisionnement des lignes de haute tension sur une distance de 2 091 km au niveau des quatre wilayas, à savoir Naâma, El Bayadh, Béchar et Mascara.
Il a également inspecté la station mobile de distribution de carburants que la société Naftal a mis à la disposition des habitants des villes lointaines dans la commune de Kasdir (190 km à l’ouest du chef-lieu de la wilaya), pour laquelle est affectée une enveloppe financière de 19 millions de DA et qui assure 40 mètres cubes de tous types de carburants ainsi que l’approvisionnement en bouteilles de butane.
Au terme de sa visite, le ministre de l’Energie et des Mines a lancé la mise en service du réseau de distribution de gaz au profit de 90 foyers de l’habitat rural groupé dans la banlieue de la commune de Kasdir, dont la réalisation sur une longueur de 1,5 km a coûté 4 millions de DA.
Samy Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img