16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Musée du moudjahid de Blida: Réception de l’épave d’un hélicoptère militaire français

 L’épave d’un hélicoptère militaire français de ravitaillement qui s’est écrasé en 1957, a été remise au musée du moudjahid de Blida par la direction des moudjahidine et ayants droit de cette même wilaya, dans le cadre des efforts de préservation de la mémoire nationale, a-t-on appris jeudi, auprès de cette direction.

Selon la directrice des moudjahidines, Habiba Bouterfa, le musée du moudjahid, sis dans la commune d’Ouled Yaich, a réceptionné l’épave de l’hélicoptère militaire français de ravitaillement qui s’est écrasé en 1957 suite à un accrochage entre les forces coloniales françaises et les moudjahidine, sur le mont de Bouarfa.

Le même musée a également réceptionné des restes de barils de napalm et une caisse à munitions, dans l’attente de se voir livrer « prochainement » le moteur de cet hélicoptère qui se trouve toujours dans le mont de Bouarfa, a ajouté la même responsable.

Le moteur de l’hélicoptère n’a pu être récupéré pour le moment, en raison de la difficulté de son transport due à son poids, selon les explications de la même responsable qui a indiqué que des contacts sont en cours avec les autorités locales pour la prise des mesures nécessaires pour son acheminement vers le musée.

« Le mérite de la découverte de ce legs historique, témoin de l’héroïsme des moudjahidine qui ont infligé des pertes considérables au colonisateur français, revient à deux jeunes gens, avec le concours du moudjahid Houbane Ahmed, présent lors du crash de cet hélicoptère militaire sur les monts de Bouarfa » a, encore, informé Mme Bouterfa.

Les deux jeunes ont été informés de l’histoire du crash de cet hélicoptère militaire par le moudjahid Houbane, qui ignorait l’existence d’un musée dans la région, se sont empressés d’en aviser les autorités concernées, qui ont engagé les procédures nécessaires pour confirmer cette information et rechercher l’épave.

A la suite de quoi, il a été procédé à la constitution d’une commission composée de cadres de la direction des moudjahidine, de spécialistes en Histoire, de moudjahidine et d’habitants de la région, parmi les témoins oculaires de cet événement historique, selon la même responsable.

M.K.

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img