26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Mostaganem: Le wali reprend en main l’investissement

La situation de l’investissement dans toutes ses dimensions est passée, malencontreusement, par des phases d’engourdissement pour des raisons que le commun des mortels connaît, autant à Mostaganem qu’ailleurs.

Par Lotfi Abdelmadjid

La crainte, justifiée des responsables, d’apposer une signature a interverti l’élan de l’investissement industriel, touristique, agricole et autre. Cette situation préjudiciable a paralysé l’activité économique, engendrant des conséquences néfastes. Arrêts de travail, chômage, précarité et autres préjudices font réagir le wali afin de prendre en main la question de l’investissement. Le communiqué note à cet effet que Aissa Boulahya, wali de Mostaganem, a convoqué, mardi 31 août, une réunion de coordination afin d’examiner la situation de l’investissement. Pour ce qui est du secteur industriel, étaient présents à la rencontre les responsables concernés par le dossier, en l’occurrence le Secrétaire général, président de la cellule d’écoute des promoteurs industriels. Lors de la séance, un rapport sur les différentes circonstances a été présenté au chef de l’exécutif. Les dossiers des zones industrielles et de l’avancement des travaux d’aménagement, celui des requêtes et des doléances des investisseurs auprès de la commission du suivi des investissements, ont été passés en revue. Conformément à la stratégie nationale, la zone d’El Bordjia, considérée comme pôle régional pour la relance de l’industrie par les autorités locales, a été d’un intérêt très particulier. Néanmoins, pour arriver à cet objectif, le wali s’est penché sur cet aspect de la reprise économique en analysant l’état du site et surtout les doléances des investisseurs. Il est vrai que les investisseurs, pour de multiples raison ont vu leurs projets immobilisés quelques fois pour des motifs logiques, mais souvent par des comportements bureaucratiques arbitraires. Soixante dossiers de permis de construire n’ont pas été déposés, indique le communiqué. En effet, ces investisseurs dont les dossiers ont été rejetés se sont heurtés à une décision bloquante qui est celle de l’acte. Lors de cette réunion, le wali est allé à la facilitation, demandant aux domaines de délivrer à ces investisseurs un mandat leur permettant de faire passer leurs dossiers de permis de construire. Au vu de cette situation, le chef de l’exécutif a exigé un accompagnement adéquat des dossiers d’investissement, préconisant l’amélioration du secteur économique et la promotion de l’emploi dans la wilaya.

L. A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img