16.9 C
Alger
mercredi 24 avril 2024

Mostaganem: Le wali redonne du souffle aux travaux publics

Avec l’Installation du nouveau directeur des travaux publics, le wali, Aissa Boulahya, veut donner du souffle au secteur. En sa qualité de nouveau responsable, Slamani Mohamed a pris ce dimanche après-midi ses fonctions en remplacement de Djeraba Djamel muté ailleurs dans les mêmes fonctions. Son installation a été présidée par le wali au niveau du cabinet. A l’occasion, il lui a été présenté le secteur sous forme d’un état des lieux, suivi de quelques projets sectoriels inscrits au titre de l’année 2022. Des projet de maintenance, de réhabilitation et de réalisation estimés à 40 milliards de centimes comme première tranche. Toutefois, certains parmi ces projets inscrits sont prioritaires et dont la réalisation est prévue pour 2022. Le nouveau responsable des travaux publics a suivi l’exposé détaillé des projets à venir pour ce type d’infrastructures routières fortement attendues par le citoyen. Il a été instruit d’assurer un suivi régulier des travaux par les bureaux d’études et les cadres de sa direction. Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, le nouveau directeur a pris note des recommandations du chef de l’exécutif et assuré que toutes les activités de son secteur vont devoir aboutir à des résultats dans les délais. Parmi les nombreux projets à réaliser ou programmés à la réalisation, l’on peut citer 14 ouvrages d’infrastructures routières. A noter que pendant l’année précédente, 321 km de réseau routier a été réhabilité entre chemins communaux, chemins de wilaya et routes nationales, de même que pour les confortements des tronçons affectés dans les zones d’ombre. Faut-il par ailleurs signaler que le secteur des Travaux publics dans la wilaya a vécu, ces dernières années, des périodes de stérilité. Car à Mostaganem on s’est habitué à un autre rythme et on s’est retrouvé avec un réseau routier mal entretenu et avec une signalisation défaillante. Une voirie, surtout en extramuros, jonchée de ralentisseurs dangereux, à l’intramuros un excès de clous de chaussée de toutes les formes. La signalisation routière est aussi défaillante. C’est ainsi que la responsabilité du wali est d’assurer aux citoyens de la wilaya un développement harmonieux et cohérent. Ce dernier estime que le secteur des Travaux publics est l’axe nodal du développement local et reste un catalyseur pour la relance économique. Mostaganem aspire toujours à un standing de modernisation pour en faire une destination touristique. Le wali y travaille et veut répondre aux ambitions de cette wilaya. Le nouveau directeur a du pain sur la planche. Il doit d’abord redonner au secteur son importance dans le développement de la wilaya et s’adapter à la stratégie adoptée pour finir avec les anciennes pratiques.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img