20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Mostaganem: L’ambassadeur du Zimbabwe prospecte les opportunités de partenariat

Les récentes orientations du Président Tebboune, notamment celles relatives au développement du secteur de l’Energie et celles d’exporter sa technologie et son savoir-faire algérien, sont en train de prendre forme.
A Mostaganem, le Groupe industriel Sidi Bendehiba (GISB) est un exemple très édifiant qui cadre parfaitement avec la vision économique du premier magistrat du pays. Le fabricant de matériel électrique, leader national, a reçu à Mesra, au siège du Groupe, l’ambassadeur de la République du Zimbabwe, Vusumuzi N’tonga. Accompagné de son conseiller, le diplomate du pays de l’Afrique australe est venu explorer les opportunités de partenariat et les évaluer pour concrétiser des possibilités d’investissement. GISB, avec ses neuf filiales du secteur de l’Energie et des Energies renouvelables ainsi que ses capacités industrielles installées, offre de grands atouts pour l’exportation de sa technologie, son expérience et son savoir-faire vers les pays d’Afrique. C’était l’objet de la rencontre, ce lundi 26 juillet 2021. Une rencontre qui a permis à la délégation diplomatique du Zimbabwe de connaître de visu le potentiel industriel du Groupe, ses capacités en engineering et ses moyens technologiques de contrôle, notamment le laboratoire E3C (Control and Conformity Center) accrédité à l’international. Il faut souligner que ce pays d’Afrique australe enregistre un déficit d’électrification qui impacte négativement sur sa croissance économique. C’est l’une des raisons de l’opportunité de transfert du savoir-faire en industrie électrique. Il faut préciser, par ailleurs, qu’en dehors de la stratégie de GISB, le Cnese demeure l’organisme qui œuvre pour la promotion du produit national. La recherche des opportunités en Afrique est le fruit d’énormes efforts du Cnese qui ont conduit à une visite de l’ambassadeur du Sénégal, il y a moins de deux semaines à Mesra. Le Groupe met en avant ses capacités afin de s’investir dans l’exportation de la technologie et le savoir- faire algérien. Vusumuzi N’tonga s’est réjoui de cette rencontre et souhaite concrétiser un projet de partenariat en proposant des rencontres qu’il programmera, très prochainement, avec les opérateurs économiques de son pays. Le fait marquant était la présence, à la rencontre, d’étudiants zimbabwéens de l’Université Abdelhamid-Ibn- Badis de Mostaganem. Faut-il noter, par ailleurs, que l’ambassadeur a eu une rencontre, à la Chambre de commerce et d’industrie de Mostaganem, avec les opérateurs économiques de la région, dans le but de s’enquérir des opportunités d’échanges.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img