23.9 C
Alger
samedi 24 septembre 2022

Mostaganem La wilaya peaufine les préparatifs du mois de ramadhan

Le mois sacré du ramadhan est à près d’une semaine, et ce mois est aussi, pour les autorités de la wilaya, une sacrée mission, afin de veiller à passer un mois de jeûne dans la sérénité, la tranquillité et la piété pour les citoyens, surtout ceux qui, pour une raison ou une autre, nécessiteraient un soutien. Ce soutien, au-delà de la spiritualité , serait de donner l’occasion à tous de passer un mois dans un confort même relatif.
Pour cela, le wali de Mostaganem, Aissa Boulahya, a réuni, dimanche après-midi, l’ensemble des chefs de daïra, les directeurs du commerce, de l’action sociale et le directeur de l’administration locale, afin de préparer cet évènement. Lors de cette rencontre, il a été question d’abord de l’ouverture de «Aswak Errahma, soit les marchés solidaires. Ces derniers seraient des espaces dont les ventes vont du producteur au consommateur. On y trouve des produits divers allant des fruits et légumes aux viandes rouges et blanches. L’objectif de la création de ces espaces est d’alléger le fardeau sur les bourses des citoyens qui font face à une inflation inégalée. Selon le communiqué émanant de la cellule de communication de la wilaya, 16 marchés solidaires vont ouvrir à travers la wilaya, soit sur un total de 13 communes. Le wali veille à ces préparatifs car ils revêtent un caractère de solidarité très attendu pour ce mois sacré.
C’est ainsi qu’il a exhorté les responsables de chaque daïra à inciter les commerçants à rejoindre ces souks. Le wali veut aussi conforter ces marchés par des points de vente d’Oravio et Orolait. Une initiative pour ce mois de ramadhan pour contrecarrer les spéculateurs qui sont responsables de la flambée des prix des produits de base. Ce qui va permettre aux citoyens d’acheter les produits alimentaires, fruits et légumes à des prix raisonnables. La solidarité a également été au centre des préparatifs, notamment l’ouverture des restaurants «Mataam Errahma». Selon le communiqué, il s’agit de 11 demandes d’ouverture de restaurants solidaires à travers six communes. Le wali a instruit les responsables de faciliter les autorisations, afin que ces établissements associatifs puissent prendre en charge les familles démunies et celles nécessiteuses. Des restaurants de bienfaisance qui font partie du rituel ramadhanesque. Ces lieux, ouverts grâce aux âmes charitables, seront d’un secours certain aux nombreuses familles nécessiteuses frappées de plein fouet par la crise économique des suites de la crise sanitaire. Ces restaurants de la Rahma serviront aussi de lieux de ravitaillement aux nécessiteux et autres sans-abri. D’un autre côté, il a été question de la prime du ramadhan dont les bénéficiaires à travers la wilaya sont au nombre de 78 880. Le wali a souhaité que les versements de ces aides financières se fassent dans l’immédiat, a ajouté le communiqué.
Cette prime aiderait sensiblement des familles dont les entrées sont infimes. Comme d’habitude, le wali a pris les devants pour un ramadhan serein pour tous les citoyens de la wilaya.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img