37.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Mostaganem: La culture de la pomme de terre de saison en hausse

Selon un communiqué émanant de la Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Mostaganem, les prévisions de la culture de la pomme de terre seront en hausse pour l’année 2022. Cette perspective pour Mostaganem est le résultat d’une stratégie et des efforts consentis pour satisfaire les besoins du marché. Une superficie de 6 840 ha devrait être réservée pour la culture de la pomme de terre de saison à Mostaganem en 2022. Le service de la production agricole et du soutien technique de la Direction des services agricoles de la wilaya de Mostaganem a indiqué que pour cette année 2022 les objectifs de la présente campagne en pomme de terre, toutes saisons confondues,  seront de 12 000 ha. Le communiqué de la DSA rapporte que pour cette campagne de la filière pomme de terre il y a du nouveau. Cela consiste à relever que la daïra de Achaacha s’est déjà lancée dans la culture de ce tubercule de saison et c’est une première. Sachant que la commune d’Achaacha est située à l’est de la wilaya, à une distance de 90 km et de surcroît sur le littoral. La culture de ce tubercule est concentrée  principalement sur le plateau de Mostaganem, notamment  dans les communes d’Ain Tedeles, Mesra, Touahria, Bouguirat, Hassi  Mameche et Ain Nouissy. La pomme de terre d’arrière-saison a occupé une superficie de 2 288 ha et produit 594 880 quintaux (qx), avec un rendement de 260 qx/ha. La production a été totalement récoltée. S’agissant de la pomme de terre primeur, il est prévu une superficie de 500 ha d’où il a été réalisé, à ce jour, une superficie ensemencée de 130 ha. Rappelons que la pomme de terre primeur  s’adapte au climat ambiant, notamment le littoral. Toutefois, les conditions climatiques qui caractérisent le littoral, l’absence de gel en hiver notamment, permettent d’engranger quatre récoltes dans l’année. «Outre la plantation de saison, en mars et en avril, l’arrière-saison à partir du mois de juillet et la primeur en novembre et décembre, on procède à la mise en place de l’extra-primeur en septembre», explique un agriculteur. Pour rappel, la production de pomme de terre à Mostaganem a atteint l’année dernière 5,2 millions de quintaux grâce aux trois campagnes agricoles (de saison, précoce et d’arrière-saison ), avec le pic de récolte enregistré au cours du deuxième trimestre de 2019, avec plus de 3,6 millions de quintaux
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

Le 14 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img