20.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Mostaganem : La Cnas persiste dans ses campagnes de sensibilisation

Ce jour jeudi 18 novembre 2021, au siège de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), la Caisse nationale des assurés sociaux de la wilaya de Mostaganem, en collaboration avec la CCI, a organisé une journée de sensibilisation. La principale thématique de cet évènement est la sensibilisation des employeurs aux modes de cotisations. La Cnas apporte dans son sujet une série de facilitations qui vont permettre à l’employeur de s’acquitter de ses cotisations sans la moindre incommodité de sa trésorerie. Ces mesures exceptionnelles profitent à tous les salariés et non-salariés exerçant une activité pour leur propre compte, notamment ceux qui rencontrent des difficultés à régler leur situation et à honorer leurs engagements vis-à-vis de la sécurité sociale. Pour rappel, le ministère a affirmé que ces mesures exceptionnelles s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’Etat visant à accompagner et aider les opérateurs économiques pour surmonter les incidences négatives dues à la propagation du Covid-19 et leur permettre de contribuer à la concrétisation du programme de relance économique initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. A la CCI, la Cnas s’est présentée en force, car en plus du directeur, M. Ouagouag, tout le staff est venu apporter sa touche à cette campagne de sensibilisation. Les sous-directeurs et les cadres s’efforçaient à expliquer l’importance des mesures préconisées par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Cela semblait être un défi pour la pérennité des service de la Caisse. En effet, tous s’accordaient à dire que la Cnas est l’unique garantie pour la préservation des droits des salariés, de celui des retraités ainsi que ceux qui s’obligent des soins médicaux. Cette campagne qui se poursuit intensément a pour objectif principal les facilitations portées sur l’instruction n° 12/21 du mois d’août 2021. Ces facilitations sont des mesures claires au profit des employeurs, surtout ceux dont l’activité a été handicapée par la crise sanitaire due au Covid-19. La suppression des retards dans les cotisations et celle des pénalités encourues sont le leit-motiv de ces mesures. L’esprit de ces mesures, faut-il le signaler, c’est aussi la préservation du tissu économique saigné par la pandémie du coronavirus depuis 2019. Outre ce dispositif de facilitation, la Cnas a adopté, en faveur des employeurs, un système innovant qui est celui de la télédéclaration.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img