16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Monoxyde de carbone: La Protection civile met en garde contre les risques d’asphyxie

En hiver, notamment en période de grand froid, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Chaque année ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en Algérie. Ainsi, la Protection civile rappelle au citoyen les consignes de sécurité à adopter en cas d’accident et l’appelle à élever le degré de prudence et vigilance à l’approche de l’hiver. Une campagne de prévention et de sensibilisation au profit des citoyens sur le risque et le danger d’asphyxie au monoxyde de carbone a été lancée par la Protection civile pour sensibiliser sur les risques du monoxyde de carbone. L’objectif de la campagne est de faire prendre conscience aux citoyens que des gestes simples peuvent éviter de graves accidents.
Cette campagne hivernale de prévention, menée chaque année par la Protection civile, contribue à la sensibilisation des publics sur les bons gestes à adopter afin de réduire les risques d’intoxication. La plupart des décès par asphyxie sont causés généralement par la mauvaise évacuation des produits de combustion (conduit de fumée obstrué ou mal dimensionné), l’absence de ventilation dans la pièce où est installé l’appareil, le défaut d’entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude ou la vétusté des appareils. Ainsi, la Protection civile a mis en garde contre les dangers d’asphyxie au monoxyde de carbone et appelle les citoyens à élever le degré de prudence et vigilance. Ainsi, la Protection civile a également appelé la société à adhérer et à suivre les conseils préventifs pour préserver leur vie, expliquant que le monoxyde de carbone n’a ni odeur, ni couleur, et qu’il représente un danger constant et permanent en cas de mauvaise utilisation d’appareils de chauffage ou d’un appareil de chauffage non conforme aux normes de sécurité. Les consignes de sécurité à adopter en cas d’accident dû au monoxyde de carbone sont simples. L’un de ces gestes est d’assurer une aération continue à l’intérieur des habitations, une maintenance périodique des bouches d’aération et des conduits de fumée ou de gaz brûlés, ventiler les maisons au moins 10 minutes par jour. La Protection civile a également appelé à ne pas fermer les bouches d’aération en particulier dans les endroits où se trouvent des installations de chauffage ou des chauffe-bain, effectuer l’entretien périodique et permanent des différents appareils de chauffage et des conduits de fumée, ne pas utiliser les méthodes traditionnelles de chauffage dans les lieux fermés. Il est aussi recommandé de ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage, tels que des appareils de cuisson, et d’entretenir et régler régulièrement les appareils de chauffage par un professionnel.
En cas de danger, la Protection civile conseille d’aérez les lieux et appelez immédiatement ses services au numéro d’urgence 14 ou au numéro vert 1021.

Louisa A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img