13.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Monnaies: L’euro monte face au dollar

L’euro montait face au dollar hier, alors que les cambistes se demandaient si les projets de Washington sur l’imposition des plus-values, révélés par la presse, allait affecter le billet vert.
Vers 09h00 GMT, l’euro montait de 0,37 % à 1,2060 dollar.
La Maison-Blanche envisage d’augmenter plusieurs impôts, dont la taxe sur les gains issus de transactions financières qui serait presque doublée pour les personnes les plus aisées, afin de financer une partie des investissements prévus par Joe Biden, selon la presse américaine.
«Pour que le dollar soit vraiment affecté à moyen terme, il faudrait que ces propositions poussent les investisseurs américains à placer leur argent ailleurs ou que les flux financiers étrangers se tarissent», a commenté Stephen Innes, analyste chez Axi.
Pour l’instant, la réaction du dollar restait modérée. Par ailleurs, l’euro profitait de la croissance du secteur privé dans la zone euro : l’indice PMI composite du cabinet Markit a progressé à 53,7 points en avril, après 53,2 en mars.
«Le deuxième trimestre va être celui de l’Union européenne, tout comme le premier trimestre a été celui des Etats-Unis», juge George Saravelos, analyste chez Deutsche Bank. L’euro reste en baisse de 1,3 % depuis le début de l’année mais monte de 3 % depuis le début du mois.
L’inquiétude autour d’une taxation des transactions financières affectait particulièrement le bitcoin : la cryptomonnaie chutait de 5,9 % à 48 570 dollars, un plus bas depuis début mars.

La Bourse de Tokyo inquiète d’une réforme fiscale en gestation aux Etats-Unis
La Bourse de Tokyo partait en net repli hier, par contagion avec Wall Street qui a faibli la veille à l’idée d’une hausse d’impôts sur les gains financiers envisagée aux Etats-Unis selon plusieurs médias.
L’indice vedette Nikkei perdait 0,92 % à 28 919,82 points vers 00h55 GMT, pendant que l’indice élargi Topix cédait 0,55 % à 1 911,99 points.
Selon le «New York Times» et l’agence Bloomberg, l’administration Biden envisagerait de doubler la taxe américaine sur les gains issus des transactions boursières, actuellement fixée à 20 %, pour les personnes ayant un revenu annuel supérieur à un million de dollars.
Les investisseurs à Tokyo gardaient par ailleurs un œil sur la crise sanitaire au Japon et le nouvel état d’urgence qui devait être annoncé hier par le gouvernement pour quatre départements, dont ceux de Tokyo et d’Osaka (ouest), avec des restrictions accrues pour certains commerces, risquant de peser sur la consommation et l’activité économique.
La Bourse de Tokyo avait déjà chuté mardi et mercredi face à cette perspective, avant de se reprendre un peu jeudi.
Le yen s’appréciait face au dollar, à raison d’un dollar pour 107,89 yens vers 00h50 GMT contre 107,97 yens jeudi à 21h00 GMT.
La devise japonaise se renforçait aussi par rapport à l’euro, lequel valait 129,61 yens contre 129,73 yens la veille.
Un euro s’échangeait pour 1,2011 dollar, un cours stable par rapport à jeudi 21h00 GMT (1,2015 dollar).
Après avoir stagné jeudi, les prix du pétrole remontaient hier matin en Asie : vers 00h40 GMT, le cours du baril américain de WTI gagnait 0,49 % à 61,73 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord progressait de 0,38 % à 65,65 dollars.
G. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img