26.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Monnaies: La livre sous pression, l’euro reste stable face au dollar

La livre sterling restait sous pression hier avant un entretien entre Ursula von der Leyen et Boris Johnson sur le Brexit prévu plus tard dans la journée, tandis que l’euro se stabilisait face au dollar. Vers 09h00 GMT (10h00 à Alger), la monnaie britannique lâchait 0,10 % face au dollar à 1,2925 dollar. L’euro était dans le même temps quasi inchangé face au billet vert, à 1,1740 dollar. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, devait s’entretenir hier en deuxième partie de journée avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, alors que les deux parties s’accusent mutuellement de bloquer les négociations commerciales post-Brexit. Cet échange est programmé à un moment critique des négociations, à la veille d’un sommet européen en partie consacré au Brexit et dont Boris Johnson avait fait une date butoir pour qu’un accord soit trouvé. Derek Halpenny, analyste de MUFG, veut voir dans cette discussion «un signe positif à ce stade des négociations», même si elles rendent la livre, qui a dégringolé la veille face à l’euro et encore plus face au dollar, très sensible. «La perspective de taux d’intérêt négatifs n’aide pas la monnaie britannique à retrouver des couleurs», a estimé de son côté Michael Hewson, de CMC Markets. La Banque d’Angleterre (BoE) avait envoyé lundi une lettre aux établissements financiers pour connaître leur degré de préparation à la mise en place d’un taux directeur négatif, une hypothèse longuement écartée et finalement évoquée le mois dernier. Les cambistes guettent, par ailleurs, le nombre de nouveaux cas de Covid-19, dont l’évolution si elle n’est pas contrôlée a tendance à porter le dollar, considéré comme une valeur refuge, au détriment des autres monnaies dont la livre.
Khadidja N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img