27.9 C
Alger
mardi 28 septembre 2021

Monnaies: La livre à son plus haut en trois mois

La livre britannique grimpait hier à un plus haut en trois mois face à l’euro, alors que l’inflation au Royaume-Uni, à son niveau le plus élevé depuis près de trois ans, pourrait pousser la Banque d’Angleterre à agir. La livre britannique prenait vers midi 0,23 % face au billet vert, à 1,3846 dollar pour une livre, et 0,17 % face à l’euro, à 85,10 pence pour un euro, un plus haut depuis trois mois.
L’inflation au Royaume-Uni a poursuivi son ascension pour atteindre 2,5 % sur un an en juin, soit un sommet depuis août 2018, a annoncé, hier, le bureau britannique des statistiques «ONS».
Cela dépasse de loin les attentes du marché et met la Banque d’Angleterre (BoE) sous pression pour qu’elle durcisse sa politique monétaire, commentent des analystes. Pour les cambistes, une inflation élevée signifie en effet que les Banques centrales vont être poussées à normaliser leur politique en relevant leurs taux directeurs, ce qui rendrait leurs monnaies plus attractives. Pour l’instant, au contraire, la BoE, comme la Banque centrale européenne (BCE) et la Fed américaine, conserve une politique très souple pour doper la reprise d’une économie plombée par la pandémie de Covid-19. Alors que le président de la Fed, Jerome Powell, devait être entendu hier et aujourd’hui par les parlementaires américains, les investisseurs guetteront la moindre évolution de son message sur l’inflation. Dans l’attente de cette intervention, le dollar restait stable face à l’euro (-0,07 % à 1,1784 dollar pour un euro). Aux Etats-Unis, les prix à la consommation ont enregistré leur plus forte hausse depuis 2008 le mois dernier, selon l’indice CPI. Dans le sillage de cette publication mardi, le dollar a atteint un plus haut depuis début avril face à l’euro, à 1,1772 dollar.

N. T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img