19.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Mondial de handball : L’EN revient de loin et bat le Maroc

La sélection algérienne de handball a bien entamé le Mondial-2021 en Egypte, en s’imposant jeudi soir sur le fil, face à son homologue marocaine 24-23 (mi-temps : 8-15), en match disputé au Caire.

Par Mahfoud M.

Pourtant, les Marocains ont démarré sur les chapeaux de roue, prenant l’avantage dès les premières minutes avec notamment une défense haute qui a fini par étouffer le Sept algérien. La concentration n’a pas été au rendez-vous pour les Algériens, avec trois jets de 7 mètres ratés au début de la rencontre, interceptés par le portier marocain Yassine Idrissi, auteur de plusieurs arrêts et qui s’est même permis le luxe de marquer d’un tir de sa surface.
Un début laborieux pour les «Verts», face à des Marocains plus réalistes et agressifs dans leur jeu. Au terme de la 8e minute, le Maroc, en infériorité numérique, prenait même le large en menant 4-1. L’équipe nationale, en manque de lucidité et
d’agressivité, a laissé les Marocains prendre l’avantage avant de creuser l’écart pour atteindre 15-8 au terme de la première période. En seconde période, l’Algérie, complétement métamorphosée, a bien réagi en réduisant l’écart à trois buts (17-20) au terme de la 47e minute de jeu, grâce notamment à l’excellent portier Khalifa Ghedbane, auteur d’arrêts décisifs.
Croyant en leurs chances, les Algériens ont mis le pied sur l’accélérateur et sont revenus à un but d’écart à la 55e minute, face à une équipe marocaine qui a perdu le contrôle de la partie, avec notamment plusieurs ratages devant les buts.
Les «Verts» ont pu égaliser (23-23) à deux minutes de la fin, avant de prendre l’avantage pour la première fois de la partie (24-23), à une minute de la fin, grâce à Hicham Daoud.
Cette «remontada» devrait permettre aux Algériens de se qualifier pour le tour principal, dans un groupe F qui comprend également le Portugal et l’Islande qui s’affrontent à 20h30, quelques jours après leur double confrontation dans le cadre des qualifications de l’Euro-2022. Les Verts ont réussi donc le match qu’il ne fallait pas perdre, malgré les appréhensions de certains, surtout avec le manque cruel de préparation pour ce rendez-vous très important, la sélection ayant été touchée de plein fouet par le virus et a dû annuler de nombreux stages dont le dernier fut celui du Bahrein.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img