16.9 C
Alger
jeudi 23 mai 2024

Mois du patrimoine à Médéa: Une belle ambiance en ouverture

Une belle ambiance a été créée vendredi après-midi au lac Dhaya à Médéa, où les activités inscrites dans le cadre de la célébration du Mois du patrimoine ont été lancées
par la directrice de la culture de la ville et les autorités locales.

Par Abla Selles

De nombreuses familles ont assisté à la cérémonie d’ouverture de ce mois qui coïncide avec la célébration du Printemps culturel et patrimonial de la ville de Médéa au lac Dhaya. Ce dernier est célébré chaque année par la population de la ville dans ce lieu ouvert au large public. En effet, un programme culturel et artistique diversifié à travers lequel les organisateurs ont voulu faire connaître la spécificité du patrimoine culturel matériel et immatériel local a été présenté au public. Des quaadat, où les contes de nos ancêtres ont été racontés, ont été organisées à cette occasion en présence des familles, dont certaines sont des habituées du lac Dhaya. Une participation éminente du mouvement associatif a été enregistrée lors de cette cérémonie en pleine nature. L’association Dalia pour les coutumes et traditions de Médéa, l’association Amal des femmes adhraouia, l’association Al-Nojoum pour le tourisme et l’artisanat traditionnel d’Al-Barouagiya, l’association Al-Wasal pour la renaissance du patrimoine national de Wuzara, n’ont ménagé aucun effort à cette occasion pour mettre en valeur la variété de l’héritage ancestral de la ville de Médéa.
Il y a lieu de citer aussi l’association culturelle Amghri de Bouira qui a pris part à cette journée dans le cadre d’un échange culturel entre les deux villes.
Des ateliers de cuisine de plats traditionnels spécifiques à la région ont été organisés au profit des artisanes de la ville ainsi que diverses expositions spécialisées dans la présentation d’aliments et de friandises traditionnelles.
A l’instar d’autres activités de cette journée, les spectacles de fantazia et des représentations folkloriques ont beaucoup marqué l’assistance lors de ces célébrations. «Rien ne vaut la beauté de la fantazia et de notre folklore. C’est quelque chose de très particulier et de grande valeur dans notre ville», témoigne une femme de Médéa.
Les passionnés de lettres ont été invités à une exposition de livres ainsi qu’à des lectures poétiques des poètes locaux. Des chapiteaux spéciaux ont été mis en place pour assurer le bon déroulement de ces activités qui nécessitent un climat particulier.
Les enfants présents ont eu droit à des ateliers d’art animés par un groupe d’artistes locaux qui excellent dans le dessin de peintures artistiques naturelles et traditionnelles. Ils ont également assisté à des spectacles de conte et théâtre de marionnettes.
La population présente à Dhaya cet après-midi n’a pas caché son enthousiasme d’assister aux activités proposées dans une ambiance festive. «Tout ce qui est exposés aujourd’hui ici est un hommage à nos ancêtres qui malgré le colonisateur et sa politique destructive ont su protéger leur culture et leur identité nationales», a déclaré un homme âgé présent sur les lieux.
Pour sa part, la directrice de culture de Médéa, Mme Salima Gaoua, a remercié les services de «la Gendarmerie ,ationale, de Protection civile et les différents services de sécurité, pour l’accompagnement, l’assurance et l’organisation qu’ils ont apportés et par lesquels ils ont contribué au succès du lancement officiel des activités du Mois du patrimoine culturel 2024, qui a coïncidé avec le grande manifestation culturelle appelée le Printemps culturel et patrimonial de la ville de Médéa au lac Dhaya». Mme Salima Gaoua a cité cette occasion pour remercier les efforts du wali de Médéa pour assurer une bonne dynamique culturelle dans la ville et «son souci constant de faire avancer le train de la culture à travers un accompagnement et un encouragement constants».
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img