15.9 C
Alger
samedi 9 décembre 2023

Mois de ramadhan/ Onilev : «Les produits agricoles seront disponibles et à des prix abordables»

«Il y a une offre abondante des fruits et légumes. Les produits agricoles seront disponibles et à des prix abordables durant le mois de ramadhan qui approche à grands pas, ce qui nous permettra d’assurer l’approvisionnement du marché durant le mois sacré et d’éviter des pénuries», a indiqué le directeur général de l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev).
Dans une déclaration à la presse diffusée sur la page officielle du ministère de tutelle, le directeur général de l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev), Mohamed Kharroubi, a indiqué que «le mois de ramadhan connaît une forte demande sur les légumes, les fruits et les viandes, d’où la nécessité d’arrêter un programme spécial pour assurer ces produits». Quant à leur disponibilité pour le mois sacré, Kharroubi a assuré que «les produits agricoles vont être disponibles, vu qu’il y a une abondance de fruits et légumes qui nous permet d’assurer l’approvisionnement du marché tout au long de l’année et de nous éviter des pénuries durant le mois sacré». Quant aux prix de ces produits, le DG a tenu a rassuré les consommateurs, assurant que les prix sont «raisonnables» au niveau des marchés et les produits sont disponibles grâce aux efforts consentis par les agriculteurs en dépit de la conjoncture sanitaire que traverse le pays, ajoutant qu’ils continuent de travailler avec la même cadence pour mettre leurs produits sur le marché au prochain ramadhan. L’Onilev œuvre à l’élaboration d’un programme pour la régulation du stock de pomme de terre en prévision du mois sacré, permettant ainsi d’approvisionner régulièrement le marché en importantes quantités de ce légume, en sus des pommes de terre provenant de Mostaganem et d’autres wilayas qui seront disponibles sur le marché durant la période de soudure (mars-avril), a rassuré le responsable. Dans ce sillage, Kharroubi a fait état du déstockage d’importantes quantités d’ail pour approvisionner le marché de fin janvier à fin mars prochain avec des prix «abordables» pour le consommateur algérien. L’Onilev s’attelle également à la mise en œuvre d’un programme en collaboration avec l’Office national des aliments de bétail (Onab) pour approvisionner les marchés de proximité en viandes blanches (poulet) durant le mois sacré. Répondant à une question sur les répercussions du confinement, Kharroubi a mis en avant les avantages octroyés par le gouvernement, notamment les autorisations de circulation facilitant ainsi la production et la commercialisation des produits agricoles au niveau des exploitations agricoles ou les marchés de vente en gros sans entrave aucune. Pour rappel, en préparation du mois de ramadhan et afin d’éviter les désagréments liés à la disponibilité des denrées alimentaires et à la hausse des prix qui précède cette période sacrée, le ministère du Commerce a annoncé que l’importation des viandes congelées sera interdite. C’est, du moins, ce qu’a déclaré le directeur de l’organisation des marchés et des activités commerciales au ministère du Commerce, Ahmed Mokrani, estimant que «c’est une mesure qui vient en application de la décision du président de la République. L’interdiction d’importation des viandes congelées vient confirmer la disponibilité de cette denrée, en qualité et en quantité en Algérie, pour répondre aux besoins nationaux». Une mesure qui confirme également la mise en œuvre de nouveaux mécanismes de gestion des périodes de fêtes, qui semble prendre ses marques dans la prévision, du fait que ces mesures interviennent à presque 70 jours du début du mois sacré. Une logistique qui s’installe progressivement, tenant compte de la situation réelle sur le terrain, où le principe de péréquation est largement mis en avant pour éviter les déséquilibres entre les régions du pays durant cette période. À ce titre, Mokrani précise qu’«un programme spécifique sera mis en place pour assurer l’approvisionnement des wilayas de l’intérieur du pays par les wilayas du Sud. Il comportera la création de 8 filiales de distribution de viandes rouges, blanches et poissons. Les prix seront abordables du fait que les quantités sont importantes».

Thinhinene Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img