7 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Mohamed Lacet, entraîneur national U17: «La réussite de l’EN A est le wagon qui nous tire vers le haut»

Le sélectionneur de l’EN U 17, Mohamed Lacet, nous parle dans cet entretien de la préparation aux prochaines échéances, notamment le tournoi de l’Unaf qui aura lieu à Alger au mois de décembre prochain et qui sera qualificatif à la phase finale de la CAN qui se jouera, elle, au Maroc.

Entretien réalisé par Mahfoud M.

Le Jour d’Algérie : Vous débutez un stage préparatoire avec la sélection, quel est le programme tracé et avez-vous respecté le protocole sanitaire pour ce stage ?
M. Lacet : Effectivement, les joueurs étaient au rendez-vous pour le premier jour du stage qui était réservé au test PCR. Nous attendions les tests pour la matinée (entretien réalisé hier) pour ensuite débuter la première séance dans l’après-midi à
15h30. Le stage est programmé du 19 au 28 octobre courant et nous tâcherons de bien travailler pour préparer les prochaines échéances qui nous attendent.

Peut-on connaître l’objectif de ce stage?
C’est un stage d’évaluation et de préparation. Vous savez très bien que la saison n’a pas encore commencé pour les jeunes catégories y compris cette catégorie U17. C’est pour cette raison que nous avons gardé le même effectif qui a participé l’année dernière au tournoi d’Albanie. On va donc constituer une ossature pour ce second stage après avoir libéré dix joueurs des 25 éléments qui ont participé au premier stage. Je pense, ensuite, que nous serons prêts lors du troisième stage.

Certains se demandent comment vous tenez un tel stage alors que le championnat n’a pas débuté et que vous ne connaissez donc pas le niveau général des joueurs ?
Il faut savoir que nous travaillons avec le même groupe qui a participé l’année dernière au tournoi d’Albanie. Certes, nous aurions aimé continuer la prospection et voir plus de joueurs, malheureusement la saison s’est arrêtée à cause du Covid-19 et nous n’avions pas d’autre choix que de reconduire les mêmes joueurs qui, soit dit en passant, se sont bien comportés lors de ce tournoi UEFA officiel où la sélection avait décroché la deuxième place derrière l’équipe locale, devançant la Géorgie et la Lituanie. Il faut dire que le tournoi était très relevé et les équipes participantes se sont présentées avec des joueurs évoluant dans des championnats relevés, comme ce fut le cas avec l’Albanie qui a joué six joueurs évoluant en Suisse et en Italie. Avec la fin de ce tournoi, on était prêts pour continuer à sélectionner d’autres joueurs mais nous avons subi un coup d’arrêt avec le coronavirus, nous obligeant à revoir nos plans. Donc, ceux qui devaient être choisis l’année dernière nous les avons convoqués cette année sur deux stages pour effectuer une évaluation et choisir les meilleurs.

Avez-vous l’intention de faire appel à des binationaux comme ce fut le cas pour la sélection des U20 ?
On a prévu une opération de prospection pour voir les meilleurs binationaux qui seraient aptes à représenter la sélection, sachant que ces derniers ont tout aussi le droit de représenter l’Algérie que ceux nés ici. Nous n’avons pas encore prévu la formule, à savoir de les convoquer pour un stage en Algérie ou aller vers eux en France éventuellement.

Quelle est l’échéance que vous préparez ?
On doit disputer la Coupe de l’UNAF entre le 20 et le 30 décembre, si elle est maintenue à la date initiale et n’est pas reportée. Le tournoi se déroulera à Alger avec la participation de trois équipes, à savoir l’Algérie, la Tunisie et la Lybie. Le premier de ce mini-championnat sera qualifié directement à la phase finale de la CAN qui aura lieu au Maroc en mars 2021. Ce sera donc notre objectif et nous ferons tout pour nous qualifier à la CAN.

En travaillant avec cette sélection depuis l’année dernière, pensez-vous qu’il y a une pâte au niveau des jeunes ?
Bien sûr, il y a de la valeur dans ces jeunes qui ont montré de très belles dispositions. Maintenant, il y a certains clubs, sans citer de nom, qui nous facilitent la mission en faisant un travail de base avec les jeunes, surtout qu’ils prennent les meilleurs à travers le pays et choisissent des encadreurs de valeur. Tout cela nous facilite quelque peu la mission, puisqu’on a une certaine base sur laquelle on devrait compter.

Justement, il y a certains qui avancent le fait que vous compterez dorénavant sur des joueurs formés dans des centres de formation, notamment en choisissant des jeunes du PAC du CRB et de l’Académie de la FAF. Est-ce vrai ?
Effectivement, pour participer au tournoi d’Albanie, nous avions pris des joueurs du CRB, du PAC et de l’Académie de la FAF parce qu’il y avait déjà une cohésion entre eux. Cette année, j’ai pris des joueurs de plusieurs horizons, pour faire une meilleure prospection. Mais il y a une chose que tout le monde doit savoir, c’est que si je prends huit joueurs du CRB, c’est qu’ils méritent de figurer en EN, parce que le Chabab a recruté des joueurs de différentes régions du pays et a réalisé déjà une première sélection. L’année dernière, j’ai fait appel à des joueurs de Annaba, Skikda et Bordj Menaïl et qui ont été tous recrutés par le CRB, donc je ne suis pas à blâmer si je les prends étant donné qu’ils ont rejoint le Chabab. L’essentiel pour moi est de prendre les joueurs les plus aptes à figurer en sélection.

Vous avez travaillé en club avec le NAHD, la JSMB et le WAB et maintenant vous vous retrouvez en sélection. Quelle est la différence entre ces deux missions ?
Au niveau du club, tu as toujours un match à préparer en fin de semaine, tu as ton microcycle d’entraînement et tu travailles avec un effectif stable. Toutefois, en sélection tu es toujours en activité surtout que tu dois prendre les meilleurs joueurs à une certaine période et tu dois être en contact avec les joueurs et les staffs des clubs qui renferment des joueurs sélectionnés. C’est vraiment très difficile, étant donné que tu es constamment en mission, et tu te heurtes parfois à de gros problèmes, avec des blessures de certains joueurs ou le changement de poste au niveau de leurs clubs. Certains pensent que le sélectionneur est chanceux et qu’il n’a pas trop de travail, alors que la réalité est tout autre et qu’il rencontre des embûches dans l’exercice de sa mission.

Est-ce que la réussite de l’EN A vous a transcendé et a transcendé les jeunes qui veulent sans doute suivre le pas de leurs aînés ?
Effectivement. Nous vivons actuellement la même époque que 1982 et 86 lorsque l’EN nous avait procuré de la joie. Avec cette sélection A qui a décroché la CAN en Egypte, on sent qu’il y a un certain engouement chez les jeunes qui ont maintenant des modèles qu’ils veulent suivre. L’attaquant en jeunes souhaite suivre les traces de Mahrez, et ainsi de suite. De mon côté, pour motiver mes joueurs lors des stages, je leur projette un match de Coupe d’Afrique que nous visionnons. A titre d’exemple, dernièrement nous avons visionné le match du Nigeria. Je considère que la réussite de l’EN A est comme le wagon qui nous tire vers le haut et nous aide à mieux travailler pour préparer la relève.
M. M.

Article récent

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...

Ligue 1 (2e journée): MCO-JSK en vedette, derby passionnant à l’Ouest

Le match MC Oran - JS Kabylie sera certainement l'affiche de la 2e journée du championnat de Ligue 1 de football, prévue vendredi et...

Préparation olympique: Des subventions pour trois disciplines

Les sélections nationales de basket-ball, de volley-ball et de luttes associées ont bénéficie mardi de subventions financières individuelles destinées à la préparation des Jeux...

Match du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique/MCA-Buffles de Borgou (Bénin): Le CRB pour composter le billet qualificatif

Le MC Alger, auteur d'un e résultat positif lors de la première manche, tentera ce week-end de finir le travail et valider son ticket...
- Advertisement -