22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Mohamed Bichari, vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA): «L’introduction de la VAR en Algérie est tributaire d’un partenaire technologique»

Le vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA) de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Bichari, a expliqué, vendredi, le retard accusé dans l’utilisation de la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage, ndlr) en Algérie, par l’absence d’un partenaire technologique spécialisé dans le domaine. «Le processus de la mise en place de la VAR en Algérie est très avancé, l’inscription sur la plateforme de la VAR de la Fédération internationale (Fifa) a été faite, le directeur du projet est installé, les instructeurs y sont placés, il reste un seul élément qui est primordial et indispensable, c’est de trouver un partenaire technologique, un dossier que la FAF va prendre en considération», a indiqué Bichari sur les ondes de la Radio nationale. A la veille du coup d’envoi de la saison 2021-2022, Mohamed Bichari avait annoncé que la VAR devrait constituer la nouveauté du championnat de Ligue 1. Seulement son utilisation tarde à venir, alors que la compétition amorce ce vendredi sa deuxième partie de la saison, avec le déroulement de la 18e journée. «Dès qu’on aura trouvé un partenaire technologique, le processus sera lancé rapidement pour l’introduction de la VAR en championnat, la Fifa va ensuite approuver et suivre l’utilisation de cette technologie», a-t-il ajouté. Avant d’enchaîner : «Nous avons organisé un séminaire VAR par visioconférence, dirigé par l’arbitre sénégalais Malang Diedhiou, qui a duré cinq jours».

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img